Déclaration de la société civile sur la résolution de l’Assemblée générale des Nations unies « Les droits de l’homme à l’eau et à l’assainissement »

7 min read
WaterAid/ Oman Seth Ahouansou

À l'occasion de la présentation de la résolution de l'Assemblée générale des Nations unies, « Les droits de l'homme en matière d'accès à l'eau potable et à l'assainissement », à la troisième commission de l'Assemblée générale des Nations unies, nous appelons tous les États à réaffirmer les droits fondamentaux en matière d'accès à l'eau potable et à l'assainissement et à accélérer leurs efforts pour mettre en œuvre leurs obligations en vertu du droit international. En tant que représentants de la société civile, nous sommes profondément préoccupés par le fait que, près de dix ans après la reconnaissance de ces droits par les Nations unies, plus d'une personne sur dix dans le monde n'a pas accès à des services d'eau potable de base, il s'agit notamment de 144 millions de personnes qui continuent de collecter l'eau directement dans des sources d'eau de surface. En outre, plus d'une personne sur quatre dans le monde n'a pas accès à des services d'assainissement de base, il s'agit notamment de 673 millions de personnes qui n'ont d'autre choix que de déféquer en plein air.

Nous sommes heureux de constater que le projet de résolution met en évidence la menace croissante que le changement climatique représente pour la réalisation des services d'eau et d'assainissement pour tous, et la nécessité pour les États d'améliorer leur capacité d'adaptation, de renforcer leur résilience et de réduire leur vulnérabilité. Un quart de la population mondiale est actuellement soumis à un stress hydrique extrêmement élevé, une situation qui sera exacerbée par le changement climatique croissant. Les catastrophes naturelles soudaines (telles que les inondations, les feux de forêt, les vagues de chaleur et les ouragans) ainsi que les événements à déclenchement lent (tels que la désertification, la perte de biodiversité, la dégradation des terres et des forêts, l'élévation du niveau de la mer et la salinisation) peuvent exacerber la pénurie d'eau, dont les effets les plus graves sont souvent ressentis par les communautés vulnérables. Alors que la fenêtre permettant de limiter l'augmentation de la température moyenne mondiale à 1,5 °C se referme rapidement, nous joignons nos voix à celles qui tirent la sonnette d'alarme sur les futurs impacts désastreux du changement climatique sur la réalisation des droits de l'homme, notamment en matière d'eau potable et d'assainissement.

En outre, nous apprécions le fait que la résolution mette l'accent sur la lutte contre le silence et la stigmatisation généralisés qui entourent les menstruations et l'hygiène menstruelle. L'exclusion et la stigmatisation des personnes qui ont leurs menstruations aggravent d'autres problèmes connexes, notamment les besoins non satisfaits en matière de méthodes de gestion des menstruations, comme le manque d'informations sur les menstruations, le manque d'accès aux produits menstruels et à des toilettes ou un approvisionnement en eau adéquats pour gérer les saignements menstruels de manière hygiénique et privée. Nous soutenons l'appel lancé par la résolution aux États pour qu'ils prennent des mesures afin de lutter contre la stigmatisation et la honte généralisées qui entourent les menstruations et l'hygiène menstruelle et qui privent souvent les personnes qui ont leurs règles d'une pleine participation à l'éducation, au travail et à la vie de la communauté.

Si nous reconnaissons les progrès réalisés pour accroître le nombre de personnes ayant accès à l'eau et à l'assainissement au cours des deux dernières décennies, il reste encore beaucoup à faire. Bien que de nombreux acteurs puissent être impliqués dans l'aide à la réalisation progressive des droits de l'homme, les États ont la responsabilité première d'assurer la pleine réalisation des droits de l'homme. Nous encourageons tous les États à soutenir la résolution de cette année et de saisir ainsi l'occasion de réitérer leur engagement à ne laisser personne de côté et à mettre davantage l'accent sur les principes fondamentaux de non-discrimination et d'égalité.

Signataires*

Organisations

Action contre la Faim
Action des Jeunes pour le Developpement Durable (ActJDD)
Action for Women and Children Concern (AWCC)
Centre Africain de Plaidoyer
AHKMT
Amnesty International
AOSED
Asociacion para el Desarrollo Integral de las Victimas de la Violnecia en las Verapaces, Maya Achi (ADIVIMA)
Asociación Regional Centroamericana para el Agua y el Ambiente (ARCA)
Association malienne pour la sauvegarde du bien être familial
Parlement modèle de la jeunesse du Bangladesh (Protiki Jubo Sangsad)
Byepa International Foundation Uganda (BIFU)
Cadre de concertation des ONG, associations du secteur de l’eau potable, l’hygiène et l’assainissement (CCEPA) (Burkina Faso)
Carbone Guinée
Centre for Community Health Research (CCHR-INDIA)
Center for Regulation Policy and Governance (CRPG)
Children and Young People Living for Peace
Christian Fellowship and Care Foundation
Coalition Eau
Commonwealth Medical Trust (Commat)
Developpement Pour Tous
Dullah Omar Institute
El Porvenir
E-mac Tanzania
Endorois Welfare Council
End Water Poverty
Enlaces por la Sustentabilidad
Environmental Initiative for Sustainable Development Organization (EnvI)
Centre européen pour les droits des Roms
FIAN Germany
FLUSH
Fondation des innovateurs de la nature
Foundation for Urban and Rural Development
Foundation for the Conservation of the Earth (FOCONE)
FRANK Water
Fundación Suwo DI (Fondation Suwo DI, Costa Rica)
Governance Links
Guaravito - Costa Rica
Habilitation and Upliftment of Mankind Advocating Network (HUMAN)
Hawai'i Institute for Human Rights
Hope Spring Water Charity Foundation
IHC Global
Indian Institute of Youth And Development
Integrated Regional Support Programme
International Association for Health Policies in Europe
Commission internationale des juristes
Fédération internationale pour la planification familiale (IPPF)
International Rainwater Harvesting Alliance
Secrétariat international de l'eau
Mouvement international de la jeunesse et des étudiants pour les Nations Unies (ISMUN)
Khairpur Rural Development Organization (KRDO)
Legal Resources Centre (Afrique du Sud)
LVIA Tanzania-Lay Volunteer International Association
Media for community empowerment (MACS)
Mission SanScar
Movimiento Unificado Franisco Sánchez 1932 *MUFRAS-32* de El Salvador
Neven Subotic Stiftung
Nigerian Women Agro Allied Farmers Association (NIWAAFA)
ONGAWA
ONG Jeunesse Active de Guinée
Organização Guineense de Desenvolvimento
ONG Jeunesse Active de Guinée
Organização Guineense de Desenvolvimento
OSCEAH (Madagascar)
Phenix Center
PIVJET International
Plan International
Pronet North
Red de Jóvenes por el Agua Centroamérica (Réseau des jeunes d'Amérique centrale pour l'eau)
Rujewa Integrated Efforts to Fight Poverty (RIEFP)
Sadaynodai Ilaignar Narpani Mandram (SINAM)
Saha Global
Sahmakum Teang Tnaut
San-Tech Solutions (Malawi)
Secours Islamique France
Secrétariat Permanent des Organisations Non Gouvernementales (Burkina Faso)
Setu Centre for Social Knowledge and Action
Siafu and Upendo Women Development Organization (SUWODE)
Simavi
SNV
Society for Water and Sanitation (NEWSAN)
Socio-Economic Rights Institute South Africa
Solidarités international
Stockholm International Water Institute (SIWI)
Takal Welfare Organization
Tanzania Association of Environmental Engineering (TAEEs)
Tanzania Water and Sanitation Network (TAWASANET)
The Hunger Project
Uganda Coalition for Sustainable Development
Ugandan Water Project
United Care Foundation (Uganda)
Urgence Eau Côte d'Ivoire
Vision Africa Regional Network Zambia
Viva con Agua
Viva con Agua Stiftung
Voluntary Action for Integrated Global Awareness and Innovation
WASH-Net Sierra Leone
WASH United
WaterAid
Water for South Sudan
WaterLex
WaterWide
Water Witness
WECF
Women and Girl-Child Capabilities and Empowerment Organization (WGCCEO)
Women for Water Partnership
World Without Obstacles
Youth Thinkers Society
Youths Volunteering for Sustainable Development (YOVSUD)
Zakat Foundation of America
Zambia NGO WASH Forum
Zimbabwe United Nations Association

Individuals
Alicia Gonzalez
Anjani Kapoor, SWA
Beth Llewellyn, Village Water
Bibian Ama, Society for Water and Sanitation Network
Catarina de Albuquerque, ancienne Rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le droit à l'eau potable et l'assainissement
Catherine Flowers, Center for Rural Enterprise and Environmental 
Chika Nnadi
Claudia Schuftan, PHM
Clinton Ezeigwe, Christian Fellowship and Care Foundation
Daniel Ifegwu Iroegbu, Daniel Ioregbu Global Health Foundation
Diarra Mamadou Lamine, WaterAid Mali
F H Mughal
Geisel Sánchez M, Fondation Suwo Di
Getachew Mekuria, Organisation internationale pour les migrations (IOM)
Hamadi Kallali, Centre des Recherches et des Technologies des Eaux
Heloise Chicou, SWA
Hitesh BHATT
Ibrahim Abubakar Sani, Kano Leads
Inga Winkler, Institute for the Study of Human Rights, université Columbia, USA
Jackie Dugard, professeure associée, Faculté de droit, université du Witwatersrand, Johannesburg
JoAnn Kamuf Ward, Human Rights Institute, Columbia Law School, USA
Julie Truelove, WaterAid Canada
Kartik Chandran, université Columbia, USA
Kenneth Alfaro Alvarado, Fondation Suwo Di
Laurin Liu, WaterAid
Mariana De La Roche, Menstrual Health Hub
Melek Korel
Nicolas Lorne
Paulo de Tarso Lugon Arantes
Pedi Obani
Pharozin Pheng, WaterAid Cambodge
Quamdeen Buhari, Human Rights Watch
Ramiro Iturry
Robyn Waite, Results Canada
Roland Hansen
Sara Ahrari, Simavi
Sofía Brocanelli, Fundeps
Temple Oraeki, Hope Spring Water Charity Foundation
Trine Sig, Real Relief
Wamba André Le Doux
Wilson Atumeyi, WaterWide
Winnie Kishara

Signez la déclaration en remplissant ce formulaire Google

*mis à jour le 19 novembre 2019.