Des toilettes publiques accessibles à tous : un défi

5 min read
Wheelchair user collects water.
WaterAid/Guilhem Alandry

Comment pouvons-nous garantir qu'il y ait suffisamment de toilettes publiques pour les personnes handicapées ? Rémi Kaupp, spécialiste de l'assainissement urbain chez WaterAid UK, et Jane Wilbur, conseillère en matière d'égalité, d'inclusion et de droits, nous font part d'idées venues des quatre coins du monde.

Le droit à l'assainissement peut sembler aller de soi, mais nous constatons des régressions même dans des pays où l'assainissement est considéré comme acquis. Au Royaume-Uni, les toilettes publiques ont connu un  essoufflement spectaculaire. La France pourrait bientôt inscrire le droit à l'eau et à l'assainissement dans la loi, mais le projet de loi édulcoré  a perdu la plupart de ses principes fondamentaux (comme les mécanismes de financement pour aider les plus pauvres).

Les toilettes publiques sont particulièrement menacées, car elles dépendent directement des budgets des autorités locales, qui ne cessent de diminuer. La honte et l'embarras liés à l'absence de toilettes publiques peuvent toucher tout le monde, que ce soit à l'occasion d'une journée de maladie, de règles surprises ou même au sein de la foule qui sort des bars et des restaurants le soir. Mais cela affecte de manière disproportionnée les personnes déjà vulnérables, notamment :

  • Les personnes âgées
  • Les personnes souffrant d'incontinence (un homme adulte sur dix et un quart des femmes de plus de 35 ans, selon une étude récente de ). 
  • Les personnes à mobilité réduite qui ont besoin de toilettes accessibles, ou comme au Royaume-Uni, des   "Changing Places" – des cabines de toilettes plus spacieuses et dotées de l'équipement adéquat, notamment un banc réglable en hauteur et un lève personne. 

Comment tester l'accessibilité des toilettes au Cambodge. Voir la série complète de séries  ici.

Nous n'avons pas seulement besoin de plus de toilettes publiques, mais aussi de toilettes publiques accessibles, afin que chacun puisse profiter des espaces publics dans la dignité et la sécurité.

Comment y parvenir ? Comment réussir à convaincre les autorités de soutenir cette démarche ? C'est une grande question pour nous au Népal et au Cambodge, où nous faisons pression avec les organisations locales de personnes handicapées, notamment par le biais de campagnes de sensibilisation. Au début de l'année, nous avons demandé à plusieurs experts de nous faire des suggestions – voici leurs réactions.

L'expérience du Timor-Leste, du Cambodge et du Bangladesh

(Nous remercions chaleureusement nos collègues Chelsea Huggett en Australie, Moises Pereira et Getrudis Noviana Mau au Timor-Leste, et Pheng Pharozin au Cambodge).

L'accès à un assainissement inclusif profite à tout le monde, que vous soyez porteur d'un handicap ou non. Nous nous efforçons donc de faire en sorte que le programme WASH fasse partie de l'odre du jour des droits des personnes handicapées. Cela signifie qu'il faut penser aux questions d'égalité tout au long de notre travail de plaidoirie, et pas seulement pendant les campagnes consacrées à l'inclusion. Les associations de personnes handicapées plaidant plus amplement pour les droits des personnes handicapées, un chevauchement est alors fortement envisageable.

En raison de la mauvaise situation de l'assainissement au Timor-Leste, au Cambodge et au Bangladesh, la formation d'une alliance entre les ONG d'eau et d'assainissement comme WaterAid et les organisations de personnes handicapées a particulièrement bien fonctionné. Nous avons pu comprendre nos problèmes respectifs et, alors que les organisations WASH (eau, assainissement et hygiène) peuvent se concentrer sur les questions techniques, les organisations de personnes handicapées maîtrisent très bien l'effort de campagne publique et la manière de faire reconnaître leurs droits.

Les démonstrations pratiques sont particulièrement efficaces pour montrer aux fonctionnaires les contraintes pratiques auxquelles les personnes handicapées sont confrontées au quotidien. Elle s'effectuent à l'aide d'audits d'accessibilité et de sécurité , que nous avons réalisés au Cambodgeau Bangladeshà Madagascar, et dans de nombreux autres pays.

Nous avons également obtenu ce type de collaboration par le biais de « communautés de pratique », qui permettent de présenter de bons exemples d'inclusion dans la pratique, par exemple par la démonstration de toilettes accessibles, nos directives techniques au Bangladesh, ou notre abrégé des technologies WASH accessibles. Ce type de travail pratique aide les campagnes à gagner en crédibilité et favorise une meilleure collaboration avec les autorités compétentes au niveau national et local.

Idées du Royaume-Uni

(Nous remercions chaleureusement Michael Le-Surf de Mencap  et Simon Minty, consultant en matière de handicap.)

Les meilleures campagnes sont menées par des personnes qui ont besoin de toilettes accessibles – elles peuvent présenter un cas concret aux autorités et aider les élus à prendre conscience d'un besoin réel. Elles sont également en mesure d'expliquer les avantages économiques qui découlent des personnes handicapées sur le marché du travail, les transports publics, etc. 

Beaucoup de bonnes campagnes au niveau local sont également co-dirigées par un élu, qui a souvent un intérêt personnel en la matière – il peut être en charge de l'égalité et de la non-discrimination au sein de son conseil, ou avoir un membre de sa famille qui a besoin de telles équipements. Comme toujours, pour les militants, il est utile de faire quelques recherches sur les personnes que l'on espère influencer ! L' étude de cas Nottingham  du mouvement Changing Places l'illustre bien – voir aussi leur guide très pratique de campagne pour les toilettes.

À la fin des années 1990, une grande campagne – «Is there an accessible loo » – a encouragé les gens à cartographier l'emplacement des toilettes accessibles à travers le Royaume-Uni, à une époque où de nombreuses toilettes publiques étaient fermées. La campagne a permis de recueillir des informations sur plus de 4 000 toilettes accessibles et de produire un répertoire de leurs emplacements en Angleterre. Bien que l'organisation soit aujourd'hui dissoute, son héritage se perpétue par le biais de critiques en ligne de toilettes accessibles de type TripAdvisor.

Les conseils techniques s'avèrent utiles lorsque l'on parle aux planificateurs et aux architectes. L'utile « Good Loo Guide » de RIBA (malheureusement plus disponible en version imprimée) vise à être aussi exhaustif que possible dans la conception des toilettes publiques. Il décrit comment les gens utilisent réellement les toilettes et ce qui est nécessaire, non seulement pour l'agencement général mais aussi pour les petites choses comme les poignées et les rails.

Les changements de politique peuvent être utiles, comme dans le cas de la loi de 1995 sur la discrimination à l'égard des personnes handicapées au Royaume-Uni. Mais c'est la mise en œuvre de cette politique dans la pratique qui devient vraiment utile :

« [La loi] laissait entendre essentiellement que si vous avez des toilettes publiques, ces dernières doivent être accessibles. Les organisations intelligentes ont compris que si elles disposaient d'un espace limité, une seule installation de toilettes accessibles serait bénéfique pour tout le monde. Bien sûr, ce n'est pas parfait, mais nous y arrivons lentement », a déclaré Simon Minty.

Avez-vous d'autres expériences à partager ? Commentez ci-dessous.

Remi Kaupp  et tweete sous @remkau. Jane Wilbur tweete sous @janewilbur