Thames loves Malawi : partage des compétences entre les compagnies des eaux

4 min read
Thames Water and Malawi Central Region Water Board
Thames Water/Stewart Turkington

Les services publics d’eau sont notre premier recours lorsque nous subissons des interruptions d'approvisionnement en eau. Tout repose sur le service à la clientèle - et c’est un modèle que WaterAid et Thames Water essaient de reproduire. Paresh Kavia, de Thames Water, et Rob Fuller, de WaterAid, partagent leurs expériences d’apprentissage entre pairs entre le Royaume-Uni et le Malawi.

Au fur et à mesure que l’urbanisation progresse, de nombreux pays créent des services de distribution d’eau afin d’assurer un accès généralisé à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène (WASH). Cependant, de nombreuses compagnies - en particulier dans les petites villes - ont du mal à fournir des services. Cela s’explique par la combinaison d’un taux élevé d’eau non rentable (eau produite et « perdue » avant d’arriver au client en raison de fuites ou de vols, etc.), d’un manque d’investissement et de la difficulté à attirer et à retenir du personnel qualifié.

Ces dernières années, WaterAid a commencé à travailler en étroite collaboration avec un certain nombre de ces services publics de petites villes afin de soutenir l’amélioration de leurs performances, grâce à une combinaison de financement des infrastructures, de financement direct et de soutien au renforcement des capacités.

Thames Loves Malawi est un très bon exemple de cette façon de travailler.

Qu’est-ce que la campagne « Thames Loves Malawi » ?

Depuis 2016, Thames Water a financé des projets dans deux petites villes, Mponela et Kasungu au Malawi, dans le cadre de la campagne « Thames Loves Malawi ».

Les projets sont mis en œuvre en partenariat avec le conseil municipal du Kasungu, le conseil du district de Dowa, des ONG locales partenaires et la compagnie des eaux - Central Region Water Board (CRWB).

Mais la campagne « Thames Loves Malawi » va au-delà de la mobilisation de fonds. Au fil des ans, nous avons partagé nos compétences, nos connaissances et notre expertise, et tout cela contribue à l’établissement de relations « d’égal à égal ».

Ce partage des compétences est un élément unique de l’initiative et rendra l’investissement des fonds collectés plus durable à long terme - et contribuera à transformer la vie des habitants du Malawi. Dans le cadre de cette initiative, Thames a récemment accueilli des collègues du Central Region Water Board (CRWB) du Malawi à Thames Water.

L’apprentissage entre pairs entre les entreprises de services publics

Les visiteurs du CRWB ont occupé divers postes, des gestionnaires de réseau au directeur des services techniques. Les collègues de Thames Water ont partagé leurs connaissances pour aider à améliorer la durabilité des projets WASH au Malawi, en se concentrant particulièrement sur l’approvisionnement en eau, la réduction des fuites, les relations avec les clients et le renforcement des capacités dans toutes les fonctions de soutien.

Cette visite a permis au personnel du CRWB de se familiariser avec la manière dont Thames relève ces défis par un mélange de stratégie, d’exploitation et de livraison, en mettant particulièrement l’accent sur le fait de placer les clients au cœur du travail des services publics.

Ensemble, nous pouvons faire une plus grande différence

Mercy Masoo, directrice de WaterAid Malawi, a déclaré : « WaterAid s’est engagé à trouver les moyens de réunir les partenaires industriels et les services d’eau des pays où nous travaillons pour un partage des compétences et des connaissances. »

« Ensemble, nous avons un impact bien plus important que si nous agissions seuls - en aidant à transformer plus de vies grâce à une eau propre et à un bon assainissement. »

« Au Malawi, une personne sur trois n’a pas accès à l’eau potable et plus de la moitié de la population ne dispose pas de toilettes décentes. Ce partenariat contribuera à la mise en place de solides services nationaux et locaux d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées au Malawi, garantissant une eau propre, un bon assainissement et une bonne hygiène pour tous, partout, d’ici 2030. »

Plans futurs pour l’Office des eaux de la région centrale

Nous travaillons ensemble pour défendre les besoins et l’intérêt des clients dans le cadre du prochain processus de planification stratégique du CRWB, en mettant l’accent sur la réduction des fuites, l’amélioration des relations avec les clients et le renforcement des capacités dans toutes les fonctions de soutien. Dans le cadre du projet Thames Loves Malawi, CRWB prévoit de :

  • Recruter deux chargés de clientèle pour Mponela et Kasungu. 
  • Lancer une charte de service.
  • Organiser une réunion de campagne de sensibilisation dans chaque programme par trimestre.

Notre ambition à long terme pour le CRWB est de commencer à fournir des services d’assainissement, notamment des moyens de traitement de l’eau et de gestion des boues de vidange dans les deux villes de Mponela et du Kasungu.

Cette responsabilité incombe actuellement aux autorités municipales qui s’efforcent de répondre à la demande des clients et de fournir des services de manière efficace.

Nous sommes convaincus que le CRWB sera en mesure de transférer bon nombre des compétences qu’ils ont acquises et de les mettre en œuvre au sein de leur propre organisation. En retour, cela permettra d’améliorer la manière dont ils produisent et fournissent de l’eau propre, gèrent leur réseau et développent leur résilience - tout en se concentrant sur les compétences et les capacités.

 

Pour plus d’informations sur la campagne "Thames Loves Malawi" ou pour faire un don, visitez le site https://www.wateraid.org/uk/donate/thames-water