La Conférence des Nations unies sur l'eau a été organisée par l’ONU en mars 2023, une première depuis 1977. Nous avons profité de l’occasion pour discuter de l'importance fondamentale de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène (EAH) avec des représentants des gouvernements et du secteur privé.

Qu'est-ce que la conférence des Nations unies sur l’eau ?

Cette conférence, dont le commencement a coïncidé avec la Journée mondiale de l'eau, a réuni des gouvernements et des parties prenantes représentant une multitude de secteurs. Les discussions ont porté sur l'objectif de développement durable n° 6, relatif à l'eau et à l'assainissement. Il s’agissait de chercher à comprendre quels étaient les obstacles qui empêchaient cet objectif d’être atteint et, concurremment, de considérer les possibilités et les moyens novateurs qui permettraient d’accélérer les progrès vers le but.

Cette conférence n’était consacrée qu’en partie à la sphère EAH. Nous avons donc souligné et explicité les liens entre cette sphère et d’autres importants sujets de discussion en rapport à l’eau, comme l'agriculture, la sécurité alimentaire, la santé et la gestion de l'eau au sens large.

Lors de cette conférence, les parties prenantes de tous les secteurs ont eu l'occasion de prendre volontairement des engagements dans le cadre du Programme d'action pour l'eau. Ceci a fait l’objet du document principal issu de l’événement. Le Programme d'action pour l'eau aura par la suite alimenté les débats du Forum politique de haut niveau sur le développement durable, tenu en juillet.

Quels étaient nos objectifs à cette conférence ?

La sécurité de l’approvisionnement en eau, l'assainissement et l'hygiène sont à la base de la stabilité du monde, des nations et des ménages. Ces éléments peuvent avoir un effet bouleversant sur une économie, sur l'agriculture et la nutrition, sur la santé publique, sur l’égalité des sexes et sur l'environnement.

Conformément à notre stratégie mondiale récemment adoptée, nous avons profité de la conférence des Nations unies sur l’eau pour mettre l’accent sur deux points : d’une part, l’intégration des éléments EAH à la lutte contre la menace croissante du changement climatique et, d’autre part, les impacts de plus en plus marqués des catastrophes et des défis économiques en rapport à l'eau.

Qu'a fait WaterAid à cette conférence ?

Événement parallèle au siège de l'ONU : La sécurité de l’approvisionnement en eau et l'assainissement au service tous les ODD pour la stabilité

Nous avons organisé un événement parallèle officiel avec le gouvernement des États-Unis. Cet événement, qui s’est déroulé le 22 mars au siège des Nations unies, était consacré au rôle de la sécurité de l’approvisionnement en eau et de l'assainissement envers la stabilité, ceci en rapport à tous les ODD. Lors de cet événement, l’accent a été mis sur le rôle élémentaire joué par la sécurité de l’approvisionnement en eau, l'assainissement et l'hygiène pour la stabilité du monde, des nations et des ménages, pour la transformation des économies, pour l'agriculture et la nutrition, pour la santé publique, pour l'égalité des sexes et pour l'environnement.

Des intervenants de haut niveau ont pris la parole lors de notre événement parallèle. Ces orateurs représentaient les gouvernements du Malawi et du Bangladesh, la Banque africaine de développement, le Programme alimentaire mondial, l'Association météorologique mondiale, l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique, la Commission commune de recherche de l'UE et Diageo.

De plus, WaterAid, le RWA (Resilient Water Accelerator) et la Coalition pour l’élimination du manque d’eau ont joué un rôle moteur dans les événements parallèles suivants :

Le cocktail sur le thème des « femmes, actrices du changement » qui a réuni des parties prenantes du monde des affaires. Il s’agissait d’honorer le rôle central des femmes dans des initiatives visant à atteindre l’ODD n° 6. L'action a été encouragée lors de cet événement et des intervenants représentant Diageo, Coca-Cola et WaterAid y ont pris la parole.

L'événement parallèle du RWA (Resilient Water Accelerator) coprésidé par Zac Goldsmith, ministre d'État britannique chargé des territoires d'outre-mer, de la Communauté des nations, de l'énergie, du climat et de l'environnement. Cet événement a réuni des investisseurs et des acteurs du secteur de l'eau au sens large, dans le but d'accélérer l’investissement dans l'approvisionnement en eau dans les pays en développement.

L’événement parallèle intitulé « Entendons ce que personne n’entend : le droit humain à l’eau et à l’assainissement ». Cet événement a été organisé par la Coalition pour l’élimination du manque d’eau et le gouvernement sud-africain y a joué un rôle de premier plan. Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l'homme, le Rapporteur spécial des Nations unies, 15 organisations de la société civile et des partenaires de notre réseau y sont intervenus pour amplifier la voix de groupes marginalisés et pour demander des réponses de la part des gouvernements nationaux et locaux ainsi que de l’ONU.

« Atteindre l'ODD6 : une perspective de genre sur le climat, la jeunesse et l'hygiène menstruelle. » Tant que les objectifs internationaux et nationaux à ce sujet ne seront pas clairs, l'hygiène menstruelle ne constituera pas une priorité importante et les progrès sous ce rapport continueront d'être, au mieux, fragmentaires. Cette réunion a rassemblé un large éventail de parties prenantes des sphères de l’EAH et de l’hygiène menstruelle, dans le but d’accélérer les progrès vers un monde dans lequel les règles ne constitueront un obstacle pour personne. 

Pour montrer la nécessité d'une réforme politique aux représentants des pays et des partenaires présents à la Conférence, nous avons organisé un autre événement parallèle conjointement avec l'APAA, l'OMS, la SNV, l'Alliance pour un assainissement durable, l'Organisation internationale du travail, le groupe de la Banque mondiale et ONU-Habitat :

« L’ODD 6.2 : un mirage en l’absence d’une main-d'œuvre professionnelle de l'assainissement ». Nous avons également organisé une exposition multimédia présentant des portraits de travailleurs avec des récits de leurs propres histoires et expériences. Découvrez la version virtuelle immersive.

Retrouvez-nous sur Twitter

Participez aux discussions sur les réseaux sociaux et sur notre page Twitter.

Informations pour les journalistes

Médias : Pour toute demande d’informations en rapport à la conférence des Nations unies sur l'eau, veuillez vous adresser aux responsables principales de notre service de presse, Mmes Martin et Kazi.

Outils de communication

Servez-vous de notre trousse de communication