Études de cas sur les unités dédiées à la clientèle des quartiers pauvres

Cette série d'études de cas aborde la manière dont les services publics ont mis en place et maintenu des unités de soutien aux clients à faibles revenus en milieu urbain.

Au cours de la dernière décennie, il est devenu notoire que les résidents des communautés urbaines à faible revenu paient pour des services WASH efficaces et abordables en faveur des personnes défavorisées. Quelques services publics intelligents ont fait preuve d'innovation en matière de fourniture de services inclusifs viables.

WaterAid a collaboré avec certains de ces services au cours des deux dernières décennies, ce qui a abouti à un scénario gagnant-gagnant à la fois pour le client et le service public. Récemment, de plus en plus de services publics ont demandé à WaterAid un soutien similaire pour les aider à mettre en place des unités spécialisées dans le soutien aux clients à faible revenu.

WaterAid a compilé une série d'études de cas dans le but d'examiner la façon dont les services publics ont mis en place et réussi à maintenir des unités de soutien aux clients à faible revenu en milieu urbain. On espère que cela permettra de comprendre en profondeur et de partager des enseignements sur le contexte fondamental et les situations professionnelles nécessaires à la mise en place d'unités efficaces en faveur des personnes défavorisées.

Nous nous appuyons sur les expériences des services publics à travers trois études de cas menées en Ouganda, au Malawi et au Bangladesh, et des recherches documentaires menées en Zambie et au Kenya.