Manifestations d’intérêt : étude de recherche sur les arguments économiques en faveur des investissements dans l’approvisionnement en eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH)

Des services d’eau, d’assainissement et d’hygiène (WASH) bien gérés sont des bases essentielles pour la santé humaine, les moyens de subsistance et les économies. Pourtant, dans de nombreuses régions du monde, ces services sont sous-évalués et insuffisamment fournis : plus de 2 milliards de personnes n’ont pas accès à une eau potable gérée de manière sûre, plus de 4 milliards n’ont pas accès à des installations sanitaires gérées de manière sûre et 3 milliards ne disposent pas d’installations de base pour se laver les mains à la maison.

La pandémie mondiale de COVID-19 et l’accélération de la crise climatique et environnementale soulignent l’importance d’atteindre le sixième objectif de développement durable (ODD) et de veiller à ce que les investissements nécessaires soient mis en place. Cependant, le financement disponible dans les pays en développement est loin d’être suffisant, les femmes et les filles, ainsi que les populations vulnérables et marginalisées étant les plus touchées et les plus exposées à ce sous-investissement chronique.

Dans un contexte où la plupart des pays sont confrontés à une grave récession économique en raison des impacts de la COVID-19 et des mesures de confinement, nous cherchons à renforcer les arguments économiques en faveur de l’investissement dans le secteur WASH dans le cadre d’une reprise saine et écologique. Nous recherchons des manifestations d’intérêt pour mener des recherches et des analyses économiques sur le secteur WASH dans les pays en développement. Les principaux résultats de la recherche sont les suivants :

  • Analyse économique détaillée des coûts-avantages des interventions WASH résilientes au climat aux niveaux mondial, régional et national.
  • Comment les investissements dans les infrastructures, les services et les emplois dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène peuvent soutenir une reprise économique saine et verte (««reconstruire en mieux »).
  • Recommandations sur la meilleure façon de cadrer ou d’articuler cette analyse pour soutenir le plaidoyer des équipes de WaterAid, en ciblant les gouvernements et les organismes bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux - c’est-à-dire comment présenter les arguments les plus puissants et politiquement attrayants pour investir dans le secteur WASH dans le cadre d’une reprise verte et saine.

Veuillez envoyer vos manifestations d’intérêt, y compris le CV du/des consultant(s), décrivant brièvement votre organisation, votre expertise et vos compétences au plus tard à 17h BST, le vendredi 24 juillet 2020 à Dan Jones [email protected] ; Tina Mlinaric [email protected] ; Claire Seaward [email protected] et [email protected]. Nous examinerons ensuite les soumissions et sélectionnerons le consultant retenu.