L'assainissement en Asie du Sud : renforcer le financement municipal pour une prestation de services durable dans les petites villes

WaterAid/HSBC/Habibul Haque

Le Bangladesh, l'Inde et le Népal ont considérablement amélioré les services d'assainissement de base pour les personnes qui n'y ont pas accès. Cependant, la gestion sûre des déchets des toilettes n'en est encore qu'à ses débuts.

La fourniture de services d'assainissement sûrs et inclusifs tout au long de la chaîne de services nécessite des investissements considérables. Les villes doivent être en mesure de lever, d'allouer et de gérer les fonds nécessaires à la construction des infrastructures physiques, à l'exploitation et à la gestion des services d'assainissement à long terme, ainsi qu'au renforcement des capacités et des institutions requises pour fournir des services d'assainissement inclusifs de manière durable.

Ce rapport réalisé par Athena Infonomics et WaterAid se penche sur les difficultés de financement de l'assainissement dans les petites villes d'Asie du Sud. L'étude documente les bonnes pratiques de financement de l'assainissement urbain, en utilisant six petites villes comme études de cas : Jhenaidah et Sakhipur au Bangladesh ; Dhenkanal et Sircilla en Inde ; et Mahalaxmi et Birtamod au Népal. Les études de cas apportent des enseignements sur la façon dont d'autres villes peuvent améliorer la pérennité de leurs services d'assainissement.

Cette étude vise à accroître la sensibilisation autour de :

  • L'importance d'investir correctement dans les services d'assainissement municipaux.
  • La nécessité de disposer de sources de financement multiples, y compris des droits, des tarifs et des financements publics, à la fois par le biais de recettes collectées au niveau municipal et de fonds transférés par les gouvernements nationaux et infranationaux.
  • Le fait que la réutilisation (la vente de produits finis tels que le compost) peut contribuer à compenser les coûts de fonctionnement des services, mais seulement dans une faible proportion.

Image du haut : Un garçon s'approchant des nouvelles latrines hygiéniques dans le quartier d'Alokdia Abason à Paikgasa, Khulna, Bangladesh. Octobre 2019.