Sept façons dont l'eau, l'assainissement et l'hygiène renforcent l'autonomie économique des femmes – note d'information

Woman smiles inside of a reverse osmosis water plant, alongside another woman. Both women are members of the committee who manage the plant.
Image: WaterAid/Farzana Hossen

L'accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène (EAH) ouvre la voie à de meilleures opportunités économiques pour les femmes et à un contrôle accru sur les bénéfices de ces opportunités. Cette note d'information explore les liens entre les programmes EAH et l'autonomisation économique des femmes, et met en avant sept façons dont l'investissement EAH peut donner aux femmes plus de pouvoir sur leur vie.

Des preuves significatives et des décennies d'expérience ont montré que les femmes et les filles sont affectées de manière disproportionnée lorsque les communautés n'ont pas accès à l'eau potable, à des toilettes décentes et à une bonne hygiène, et que le changement climatique exacerbe ces défis. Par exemple, un accès insuffisant aux services EAH est associé à des risques sanitaires accrus pour les femmes et à une plus grande exposition à différentes formes de violence.

En outre, les femmes et les filles sont les premières victimes de l'insuffisance des services d'eau et d'assainissement, et le travail non rémunéré des femmes comble les lacunes des services et des systèmes à la maison, au travail, dans les écoles et dans les centres de santé. Ainsi, les femmes et les filles sont chargées d'aller chercher de l'eau dans sept ménages sur dix qui n'ont pas accès à l'eau courante. 

Figure outlining the impacts of inadequate access to water, sanitation and hygiene on women's economic empowerment
Figure 1. The impacts of inadequate access to water, sanitation and hygiene on women's economic empowerment.

Cette note d'information met en évidence les façons dont l'investissement et l'accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène peuvent contribuer à accroître les opportunités économiques pour les femmes, y compris :  

  • Réduire le travail domestique non rémunéré des femmes et créer des opportunités d'emploi et de génération de revenus.
  • Améliorer l'accès des filles à l'enseignement primaire et secondaire, qui est crucial pour leur indépendance et leur développement économique futurs.
  • Améliorer la santé des femmes et accroître leur productivité et leur participation au marché du travail.
  • Réduire la violence à l'égard des femmes et des filles.
  • Favoriser la remise en question des normes de genre.
  • Encourager la participation des femmes dans la gestion de l'eau et de l'assainissement, ce qui est vital pour leur autonomisation économique.
  • Créer des opportunités d'emploi et des activités génératrices de revenus dans le secteur de l'eau et de l'assainissement.

Ce rapport est destiné aux partenaires du développement, aux bailleurs de fonds et aux gouvernements, ainsi qu'à toute personne désireuse de comprendre les liens entre les services EAH et l'autonomisation économique des femmes. 

Il est basé sur une étude menée pour WaterAid par Piedade Coruche et Naomi Cassirer, à laquelle s'ajoutent l'expérience et les ressources de WaterAid.

Image du haut : Gita Roy, leader de Golap Dol, avec un autre membre, à l'intérieur de la station d'eau à osmose inverse de Maricchap dans le village de Tengrakhali, Kadakati Union Parishad, Assasuni Upazila du district de Satkhira, division de Khulna, Bangladesh, juin 2022.