Voices from the source: struggles with local water security in Ethiopia

Voices from the source (4,2 Mo, pdf) s'intéresse à la façon dont l'accès (ou le manque d'accès) à l'eau affecte la vie des habitants et des communautés de deux kebele (villages) du woreda rural de Konso, en Éthiopie. Le document étudie les pressions exercées sur la sécurité de l'eau, la manière dont les différentes communautés ont réagi et les conséquences sur leur vie, ainsi que les politiques publiques et les priorités institutionnelles qui devraient être mises en place pour améliorer la résilience au niveau local.

La recherche met en évidence quatre groupes de réponses face à l'insécurité de l'eau :

  • Eau : choix concernant l'eau. Économiser l'eau ; utiliser différentes sources d'eau
  • Vie : faire des choix de vie difficiles. Compromettre la productivité des activités ; les rôles maternels et reproductifs ; donner la priorité aux utilisations de l'eau
  • Finances : argent de poche. Auto-approvisionnement, location de services de transport, emploi de main-d'œuvre, distribution de l'eau
  • Social : utilisation des cercles sociaux. Partage des tâches, partage des ressources en eau, collecte des parts

L'Overseas Development Institute (ODI) et l'Institute of Development Studies (IDS) ont été chargés d'élaborer ce rapport en partenariat avec RiPPLE et l'université d'Addis-Abeba. Une exposition photo était également organisée.

Le département de la politique et des campagnes de WaterAid a commandé cette étude dans le cadre de son travail visant à améliorer la compréhension de l'importance de l'eau dans la vie des gens. Elle contribue aux efforts de sensibilisation de WaterAid pour promouvoir la distribution équitable des ressources en eau et protéger les droits des populations pauvres à l'accès à l'eau potable et à l'assainissement.

Contactez Daniel Yeo ([email protected]) pour en savoir plus sur le travail de WaterAid en ce qui concerne la sécurité de l'approvisionnement en eau et le changement climatique.