Les femmes au Népal : diriger des communautés, changer des vies

Au Népal, les femmes et les filles sont touchées de manière disproportionnée par le manque d'accès à l'eau potable, à l'assainissement et à l'hygiène (EAH).

Elles doivent souvent marcher des kilomètres, porter de lourdes charges et faire la queue pendant des heures pour aller chercher de l'eau pour leur famille. Les femmes et les filles sont également désavantagées par le manque d'installations sanitaires dignes de ce nom. Sans latrines, beaucoup sont obligées de faire leurs besoins dans les champs ou les forêts avant l'aube ou après la tombée de la nuit. Elles sont exposées à de nombreux risques, dont celui d'être harcelées et même agressées. Le fait de devoir attendre de longues heures pour déféquer et uriner est également inconfortable et peut provoquer de graves maladies.

En outre, le manque de toilettes et d'installations sanitaires sûres, propres et séparées dans les écoles est l'un des principaux facteurs qui empêchent les filles d'aller à l'école, notamment pendant leurs règles. L'accès à des services WASH sûrs joue un rôle important pour répondre aux besoins spécifiques des femmes et des filles, et contribue à leur développement social et économique.

Pour commémorer la Journée internationale des femmes, WaterAid Népal a compilé les histoires de femmes népalaises qui ont participé à nos programmes WASH.