Un pas en avant : L’action stratégique de SNV pour faire face à la crise du WASH dans les établissements de soins

2 min read
WaterAid/ Dennis Lupenga

Ceux d’entre nous qui travaillent à l’amélioration de la sécurité et de la qualité des soins de santé par l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH) peuvent, pendant cette semaine, sentir un changement dans l’air. Le samedi 25 mai, tous les États membres des Nations unies ont adopté une résolution sur le WASH dans les établissements de santé lors de la 72e Assemblée mondiale de la santé. Cette résolution fournit un cadre important pour les pays et les engage à s’attaquer d’urgence à la crise du WASH dans les établissements de soins de santé. Cet engagement mondial permettra de progresser vers la satisfaction des besoins de près de 900 millions de personnes qui doivent se faire soigner dans des établissements de santé sans eau, et du milliard et demi de personnes qui doivent se faire soigner là où il n’y a pas de toilettes.

Bien que cet engagement mondial soit assez récent, la SNV a pris une longueur d’avance dans la planification de sa stratégie et de son soutien aux gouvernements pour faire face à cette crise. Début mai, la SNV a organisé son premier événement mondial d’apprentissage sur le thème WASH dans les établissements de santé. Bien que le travail de la SNV se concentre sur le renforcement des systèmes WASH depuis de nombreuses années - y compris dans les écoles et les établissements de santé - elle a reconnu que le WASH dans les établissements de santé nécessite de nouvelles méthodes de travail, de nouvelles connaissances techniques et une planification stratégique claire. Leur événement d’apprentissage a porté ses fruits.

Lire le blog complet sur le site de la SNV >

Alison Macintyre est Responsable technique de WaterAid Australie pour la santé.