Fournir de l'eau, des installations sanitaires et de l'hygiène pour des entreprises plus fortes et plus performantes

3 min read
Thumbnail
WaterAid/Adam Ferguson

Si les entreprises comprenaient pleinement les avantages commerciaux de l'accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène (EAH), elles le feraient toutes, et le divulgueraient. C'est ce qu'affirme une nouvelle analyse de WaterAid et du Carbon Disclosure Project (CPD). Ruth Romer, conseillère du secteur privé à WaterAid, explique.

L'accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène (EAH) est un défi mondial important. 844 millions de personnes, soit une personne sur neuf, n'ont pas d'eau potable à proximité de leur domicile, et 2,3 milliards de personnes, soit près d'une personne sur trois, n'ont pas de toilettes privées décentes.1  

Travailler en partenariat et directement avec le secteur privé a permis de progresser. Depuis 2000, 1,4 milliard de personnes ont eu accès à l'eau potable et 1,4 milliard à des toilettes décentes.2

Toutefois, le secteur privé a la possibilité d'intensifier son action, d'accélérer les progrès pour garantir de meilleurs résultats en matière d'accès aux services WASH pour tous et de réaliser des bénéfices commerciaux tangibles.

WaterAid, en collaboration avec le CDP, a analysé les réponses des entreprises soumises publiquement aux demandes d'information sur l'eau du CDP pour 2015, 2016 et 2017. Cette analyse donne un aperçu utile de l'état des interventions WASH du secteur privé, en soulignant les domaines à améliorer ainsi que les avantages potentiels pour le secteur privé.

L'analyse met en lumière les arguments économiques en faveur d'une action du secteur privé dans le secteur WASH et montre que, bien que des progrès aient été réalisés, il reste encore beaucoup à faire.

Encourager l'implication des entreprises dans le secteur WASH

L'analyse sur la période de trois ans souligne que les entreprises peuvent sous-estimer l'eau et, plus particulièrement, les risques liés aux services WASH en ne considérant pas les questions relatives à l'eau de manière holistique dans une optique de gestion de l'eau. L'analyse a identifié des facteurs au niveau de l'entreprise pour une prise en compte plus efficace des interventions WASH dans le contexte de la gestion de l'eau :

  • Les risques liés aux services WASH se matérialisent pour les entreprises tant dans les opérations directes que dans les chaînes d'approvisionnement. Il s'agit notamment de l'atteinte à la réputation, de l'opposition de la communauté et de la détérioration du bien-être des employés, ce qui souligne l'importance d'une évaluation des risques et de réponses efficaces en matière de WASH.
  • Les opportunités liées aux services WASH qui peuvent être bénéfiques pour les entreprises et les communautés grâce, par exemple, à une productivité accrue ou à des opportunités de marché.
  • Les liens directs entre les interventions WASH et la réalisation de l'Objectif de développement durable 6 (ODD 6), les ODD fournissant un cadre solide pour l'action des entreprises.

Intégrer les services WASH

Certaines bonnes pratiques pour l'intégration des considérations WASH dans les pratiques standard des entreprises ont été identifiées. Les entreprises ont identifié que le leadership stratégique descendant à la hauteur des services WASH a aidé à l'intégration de ces derniers dans les stratégies d'entreprise, et, en outre, lorsque la politique de l'eau d'une entreprise a reconnu le droit humain à l'eau et à l'assainissement, cela s'est souvent traduit par une meilleure appréciation des risques et des opportunités liés aux services WASH.

L'adhésion aux normes volontaires de tiers a également été soulignée, ce qui illustre l'importance croissante des normes comme levier de changement.

Il existe de plus en plus de preuves des avantages directs et indirects d'une gestion efficace des services WASH et de la manière dont elle soutient d'autres priorités de pérennité. WaterAid travaille actuellement avec Diageo, Unilever et GAP Inc. pour renforcer ce dossier commercial sur les interventions WASH du secteur privé. Ce travail appuiera l'élargissement des interventions WASH.

Le CDP et WaterAid encouragent toutes les entreprises à accroître leur niveau d'action, d'établissement de rapports et de divulgation en matière de WASH, en reconnaissance des avantages à long terme pour les entreprises et les communautés.

1 Programme commun de surveillance (JMP) OMS/UNICEF (2017). Progrès en matière d’approvisionnement en eau potable, d’assainissement et d’hygiène : mise à jour 2017 et estimations des ODD. www.unicef.org/publications/index_96611.html
2 Observatoire mondial de la Santé – Organisation mondiale de la Santé (2017). www.who.int/mediacentre/factsheets/fs391/en/