Un voyage vers la réalisation de toilettes intégrées pour les personnes handicapées

5 min read
World Toilet Day campaign
WaterAid - District Collector of Debagarh, Odisha, interacting with a disabled person on inclusive WASH facilities at the campaign launch.

Nous voulons nous assurer que tout le monde dispose de toilettes le plus rapidement possible, mais ne pas tenir compte des différents besoins des individus peut faire courir le risque que les campagnes ne tiennent pas compte de certaines des personnes les plus exclues. Bishakha Bhanja, directrice régionale - Est, Programmes et politiques à WaterAid India, parle des défis auxquels son équipe a été confrontée pour s’assurer que les personnes handicapées sont correctement assistées.

Dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène (WASH), nous utilisons généralement le terme « accès universel »" de manière très désinvolte, ce qui ne reflète pas toujours le fait que la réalisation de l’accès universel à tout service n’est pas chose facile dans la pratique. Le terme « universel » présente également parfois une contradiction, car lorsque nous parlons d’échelle et de portée, nous avons tendance à vouloir développer des « modèles/conception universelles » et à oublier que la conception universelle peut convenir à une majorité, mais pas à tous. Les modèles universels peuvent rendre encore plus invisibles des personnes déjà exclues.

Intégrer l’inclusion

La reconnaissance de cette contradiction a influencé notre travail à WaterAid India, où nous avons essayé de mettre l’accent sur diverses communautés exclues dans le cadre de notre travail. Au cours des trois ou quatre dernières années, nous nous sommes concentrés sur les personnes handicapées dans la région orientale.

C’est ici que nous avons commencé nos efforts pour une meilleure intégration des personnes handicapées dans nos interventions WASH en nous concentrant sur la modification technique des installations existantes, en particulier en développant des conceptions de toilettes adaptées aux personnes handicapées et en les modélisant dans quelques endroits. Nous avons élaboré un manuel sur les technologies de toilettes adaptées aux personnes handicapées et nous avons plaidé pour que le gouvernement de l’État adopte ce manuel afin que des options technologiques adaptées aux personnes handicapées puissent être utilisées dans tout l’État. Mais durant cette période, nous avons réalisé que ces conceptions techniques en resteraient au stade de schémas sur le site web du gouvernement si les personnes handicapées n’en avaient pas connaissance ou n’étaient pas en mesure d’exiger la construction de ces toilettes appropriées.

Travailler avec des réseaux de personnes handicapées

La deuxième phase de notre travail s’est donc concentrée sur l’exploration de la manière dont nous pourrions travailler et nous organiser avec les personnes handicapées à Odisha. Nous avons trouvé très peu de réseaux de personnes handicapées auto-organisés, mais nous avons trouvé le Odisha Vikalang Manch (OVM - Forum des personnes handicapées d’Odisha). L’OVM est une plate-forme pour les membres représentant toutes les sortes de handicaps.

Notre aventure avec OVM a débuté en 2015-16. Lorsque nous avons commencé à interagir avec leurs principales demandes, elles portaient sur la pension d’invalidité, la gratuité des transports publics, la réservation de postes dans l’administration, etc. Ils ne reconnaissaient guère le WASH comme un besoin et encore moins comme un droit, et n’exigeaient donc évidemment pas que les installations WASH leur soient accessibles. Nous avons commencé à sensibiliser l’OVM aux droits et aux problèmes des personnes handicapées dans le domaine de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène.

Fin 2016, l’OVM a mené une enquête auprès de ses membres afin de déterminer combien de personnes handicapées n’avaient pas de toilettes dans leur foyer et a utilisé cette information pour demander la délivrance immédiate d’un ordre de travail afin de construire des toilettes accessibles pour ces personnes dans leur foyer. Dans le district de Bhadrak, ils ont soumis un mémorandum au chef du district le 3 décembre (Journée internationale des personnes handicapées) demandant la construction de toilettes pour les personnes handicapées dans le cadre de la Mission Swachh Bharat (SBM) de l’Inde - pour éliminer la défécation en plein air et nettoyer ses rues, ses routes et ses infrastructures. En quelques jours, le chef du district a ordonné à la Mission de l’eau et de l’assainissement du district d’approuver la construction de toilettes pour toutes les personnes handicapées que l’OVM avait identifiées dans ce district grâce à leur enquête. Ce fut un énorme succès.

Cependant, nous nous sommes vite rendu compte que la plupart des toilettes ne pouvaient pas être construites parce que les ménages ne disposaient pas des fonds pour la construction (à Odisha, l’incitation qui est fournie aux ménages pour la construction et l’utilisation des toilettes n’est donnée qu’une fois la construction terminée), et ceux qui pouvaient se permettre de construire des toilettes les ont construites selon la conception universelle standard du gouvernement. Cela signifie que les toilettes, même lorsqu’elles sont construites, ne sont pas adaptées à l’utilisation par des personnes handicapées, en particulier celles qui sont handicapées orthopédiquement.

Audit et reconception

Cela a incité l’équipe de l’OVM à effectuer des audits d’accessibilité de diverses toilettes construites et à les reconstruire (si possible) en fonction des besoins spécifiques de la personne handicapée. Pendant que les membres de l’OVM effectuaient ces audits, notre coordinateur de programme Purna fournissait les conceptions structurelles appropriées, et notre partenaire Pragati Jubak Sangh apportait le financement supplémentaire nécessaire (au-delà des incitations gouvernementales) pour rendre les toilettes accessibles. Dans certains cas, les gens eux-mêmes ont apporté leur contribution.

Cette approche a suscité beaucoup d’enthousiasme, non seulement auprès des personnes handicapées, mais aussi parmi les responsables gouvernementaux chargés de la SBM. Aujourd’hui, la Mission d’État pour l’eau et l’assainissement veut former tous ses ingénieurs exécutifs chargés de la SBM à la conception de toilettes intégrées. Nous avons pu constater dans certains districts que le collecteur de district (chef administratif du district) était très enthousiaste et prêt à suppléer le montant de l’incitation de la SBM par d’autres sources pour construire des toilettes adaptées aux personnes handicapées partout où c’est nécessaire.

Man standing next to toilet.
Les toilettes de Nageswar ont été personnalisées pour son usage par OVM et PJS.
WaterAid

Identifier les domaines dans lesquels un soutien est nécessaire

Cette année, WaterAid India a lancé une campagne nationale à l’occasion de la Journée mondiale des toilettes pour mettre en lumière la question des toilettes adaptées aux personnes handicapées. Nous l’avons lancée localement en collaboration avec nos organisations partenaires et l’OVM. Les membres de l’OVM et nos autres partenaires vont de village en village et organisent divers événements pour recenser les personnes handicapées qui ont besoin de toilettes accessibles et pour exhorter les fonctionnaires du gouvernement et les responsables du Gram Panchayat à soutenir la mise en place de toilettes accessibles aux personnes handicapées.

Dans le Moto Gram Panchayat de Bhadrak, l’OVM a pris la responsabilité de rendre inclusives toutes les toilettes des personnes handicapées identifiées. Pour ce faire, ils ont motivé le Sarpanch (chef élu du Gram Panchayat) du Moto Gram Panchayat à investir un peu d’argent du Gram Panchayat. C’est sans aucun doute un grand pas en avant. Mais nous avons encore un long chemin à parcourir pour faire de l’accessibilité universelle au WASH une réalité.