Il n'est plus question de faire comme si de rien n'était : Projet Deliver Life

5 min read
Miniature

Au Malawi, les femmes enceintes sont confrontées à l'un des taux de mortalité maternelle les plus élevés au monde. Abigail Nyaka, chargée de programme pour Soapbox à WaterAid Malawi, décrit le contexte de Deliver Life - le projet de WaterAid visant à combler le fossé entre les efforts du gouvernement et l'amélioration de la santé maternelle et néonatale grâce à un meilleur accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène.

Quand un bébé vient au monde, youyou et bonheur se confondent. Mais parfois, un silence soudain mêlé de larmes vient faire taire ces manifestations de joie, lorsqu'une mère ou un nourrisson meurent pendant l'accouchement. Le commencement d'une vie ne devrait jamais se faire au prix d'une autre.

Mahmoud Fathalla, ancien président de la Fédération internationale de gynécologie et d'obstétrique, a déclaré : « Les femmes ne meurent pas de maladies que nous ne pouvons pas traiter ; elles meurent parce que les sociétés n'ont pas encore décidé que leur vie valait la peine d'être sauvée ». Je me demande quelle est la position du Malawi à cet égard.

Dans le monde, 830 femmes meurent chaque jour1 de causes liées à la maternité. Le Malawi affiche l'un des taux de mortalité maternelle les plus élevés au monde, avec 460 décès pour 100 000 naissances vivantes.2 Les causes comprennent les hémorragies, les troubles hypertensifs, le travail prolongé, les avortements à risque et les septicémies.

Au Malawi, la septicémie est à elle seule responsable de 17 % des décès maternels et de 20 % des décès néonatals.3 Malgré les efforts déployés par le gouvernement et diverses organisations pour réduire ces taux à différents niveaux, tels que les établissements de santé et les niveaux familial et communautaire, il existe toujours un fossé.

La plupart des établissements de santé manquent d'eau courante, de fournitures et d'autres installations d'hygiène de base telles que des toilettes améliorées et des installations pour se laver. Lorsque des toilettes sont disponibles, elles ne sont souvent pas conçues pour répondre aux besoins d'une femme enceinte. Le fait de devoir utiliser des installations non sécurisées, non hygiéniques et sans intimité compromet la dignité et la sécurité des femmes et les expose à des risques d'infection.

Donner la vie grâce à l'amélioration du système WASH

WaterAid Malawi met en œuvre le projet Deliver Life, financé grâce à l'aide de la population britannique et dont l'objectif est d'améliorer l'accès et l'utilisation de services durables d'eau, d'assainissement et d'hygiène (WASH) dans les communautés et les établissements de santé des districts marginalisés de Kasungu, Nkhotakota et Machinga. Ce projet représente un changement par rapport à l'activité habituelle car il intègre les services WASH dans les résultats de santé, en particulier pour les mères et les bébés, dans le but de garantir un environnement d'accouchement sûr et propre et de réduire les risques de maladies liées aux services WASH.

Lits cassés soutenus par des briques dans une salle de travail, Centre de santé Nayuchi, Machinga, Malawi, septembre 2016.
Un lit d’accouchement dans une salle de travail du centre de santé de Nayuchi, à Machinga, au Malawi.
WaterAid/Dennis Lupenga

Comme les problèmes sont multidimensionnels et qu'il n'existe pas d'ingrédient unique ou de solution miracle pour améliorer la santé maternelle, le projet repose sur quatre piliers, l'intégration étant transversale. Nous pensons que WaterAid Malawi ne peut à elle seule endiguer le problème, c'est pourquoi nous avons combiné nos efforts avec ceux d'autres partenaires.

Le renforcement du secteur est un autre pilier, qui s'intéresse aux questions d'intégration des politiques WASH et de santé maternelle et néonatale, au renforcement des mécanismes de coordination WASH et de santé maternelle et néonatale, au renforcement des capacités en matière de prévention des infections, aux systèmes de suivi WASH et à la diffusion de modèles de contribution aux politiques.

Un troisième pilier est la fourniture de services. Deliver Life envisage de fournir un système d'approvisionnement en eau alimenté par l'énergie solaire dans 16 centres de santé dans les trois districts, et dans 16 villages autour de la zone de desserte des centres de santé ciblés. Il vise à améliorer la gestion des déchets dans les centres de santé en fournissant des incinérateurs, des fosses à placenta et des fosses à déchets bien isolées, et à encourager la prévention des infections en fournissant aux clients des salles de bain et des toilettes adéquates. Le projet prévoit également le renforcement des capacités des établissements de santé en matière de prévention des infections.

Toilettes très étroites pour les femmes enceintes, Centre de santé de Linyangwa, Kasungu, Malawi, septembre 2016.
L’entrée des toilettes du centre de santé de Linyangwa, au Malawi, s’avère trop étroite pour les femmes enceintes.
WaterAid/Dennis Lupenga

En outre, il s'agit d'encourager le changement de comportement en matière d'hygiène en ce qui concerne le nettoyage, la désinfection, la stérilisation, les équipements de protection individuelle et les surfaces telles que les barrières de lit et les plateaux qui risquent de transmettre des infections nosocomiales. Le projet encouragera également un bon assainissement et un changement de comportement en matière d'hygiène dans les villages entourant les établissements de santé.

Les titulaires de droits, pas les bénéficiaires

La communauté étant le principal moteur du développement dans toute bonne démocratie, ses membres seront impliqués, afin de garantir la pérennité des interventions. Le projet cherche à changer la perception des communautés en tant que bénéficiaires pour les considérer comme des titulaires de droits avec des responsabilités, des droits et la capacité de changer leur situation. Dans le cadre de ce quatrième pilier – l'autonomisation des citoyens – le projet travaillera avec les communautés, les médias, les parlementaires et bien d'autres individus pour renforcer les relations de redevabilité entre les citoyens et les garants des droits.

Par le biais de cette initiative, le projet ciblera également les groupes de femmes afin de renforcer leur capacité à mener des discussions et à prendre part à des activités telles que le lobbying et le plaidoyer en faveur d'une maternité sans risque et des soins aux nouveau-nés. Le projet ciblera également la participation des hommes afin qu'ils s'engagent à fournir tous les éléments essentiels à la préparation à la naissance. Deliver Life cible également les députés et les conseillers pour qu'ils deviennent des champions de la promotion de la santé maternelle, ainsi que les comités consultatifs des établissements de soins de santé qui seront renforcés pour remplir leur rôle de passerelle entre la communauté et les fournisseurs de services, afin de s'assurer que les doléances sont correctement traitées tant du côté de la demande que de l'offre.

L'agenda unique de WaterAid Malawi

Ce travail représente un nouveau front pour le programme du comté du Malawi en intégrant son travail et en collaborant de plus en plus avec le secteur de la santé. En tant que nouvel acteur du secteur, WaterAid Malawi doit faire face à la concurrence d'acteurs WASH bien établis ; et le secteur de la santé au Malawi est un espace encombré.

Cependant, notre programme est unique dans la mesure où il met davantage l'accent sur le secteur WASH au sein du système de santé, ce qui nous donne l'occasion d'influencer ce même secteur. Cette opportunité s'accompagne de la responsabilité d'assurer la qualité des services et d'entretenir des relations de collaboration avec d'autres acteurs du secteur, de manière à maintenir la valeur ajoutée d'un système WASH amélioré en tant que composante essentielle de la fourniture de services de santé. Ce voyage promet d'être passionnant et je suis heureux d'en faire partie.


1. OMS 2016. Fiche d'information de l'Organisation mondiale de la santé sur la mortalité maternelle, mise à jour en novembre 2016. Disponible sur www.who.int/mediacentre/factsheets/fs348/en (consulté le 20 décembre 2016).

2. Office national de la statistique (ONS) et ICF Macro (2011). Enquête démographique et sanitaire du Malawi, 2010. Zomba, Malawi, et Calverton, Maryland, États-Unis: ONS et ICF Macro. Disponible sur
www.dhsprogram.com/pubs/pdf/FR247/FR247.pdf (consulté le 20 décembre 2016).

3. Liu L, Oza S, Hogan D et al (2015). Causes mondiales, régionales et nationales de la mortalité infantile en 2000–13, avec des projections pour informer les priorités post-2015 : une analyse systématique actualisée. Lancet 385 : 430–440. doi : 10.1016/S0140-6736(14)6169.