Incitations, responsabilité et indicateurs - évaluer les progrès de l’assainissement par un écart total de service

on
21 Janvier 2019
Miniature
WaterAid/ Eliza Powell

Le succès des Objectifs de développement durable dépend de la mesure dans laquelle ils créent les bonnes incitations pour les acteurs au niveau national. Cependant, ces incitations ont peu de chances d'émerger sans redevabilité au niveau mondial. Notre récent article, publié dans un numéro spécial du journal Water, examine comment les indicateurs mondiaux des ODD influencent les incitations et la redevabilité dans le secteur de l'assainissement. En avance sur AfricaSan et FSM5, Stuart Kempster et Andrés Hueso de WaterAid proposent une nouvelle mesure, l'écart total de service, pour tenter de surmonter les risques identifiés.

Comment les indicateurs mondiaux influencent-ils les incitations ?

Les progrès vers l'objectif d'assainissement de l'ODD 6 sont mesurés par « la proportion de la population utilisant des services d'assainissement gérés en toute sécurité ». Cet indicateur est suivi par l'« échelle des services d'assainissement » du Programme commun de surveillance OMS/UNICEF, illustrée ci-dessous.

Figure 1: The sanitation service ladder, from UNICEF/WHO (2017) JMP SDG Baseline Report
Figure 1 : L’échelle des services d’assainissement, d’après le rapport de référence du JMP SDG de l’UNICEF/OMS (2017)

Ce cadre de suivi définit les normes par rapport auxquelles l'assainissement est jugé, créant ainsi diverses incitations positives. Par exemple, l'ambition d'un assainissement « géré en toute sécurité » a stimulé l'action autour de la gestion des déchets fécaux. Et l'objectif, en spécifiant l'élimination de la défécation en plein air, contribue à maintenir l'attention sur les deux extrémités de l'échelle des services.

Toutefois, ces indicateurs créent également des incitations perverses. Les gouvernements et les partenaires de développement peuvent être tentés de donner la priorité à l'amélioration des services existants pour qu'ils soient eux aussi « gérés en toute sécurité », car c'est probablement le moyen le plus rentable de progresser en direction de l'objectif mondial. Cependant, cela crée un risque que ceux qui ont les niveaux de services les plus bas soient encore plus laissés de côté. De même, on constate des résultats de perte d'appétit pour l'investissement dans l'assainissement partagé depuis l'adoption des ODD, malgré le fait que les installations partagées de haute qualité peuvent être la meilleure option pour améliorer les niveaux de services là où l'assainissement des ménages n'est pas possible.

Comment les indicateurs mondiaux de l'assainissement influencent-ils la redevabilité ?

Les ODD s'appuient sur la redevabilité mutuelle pour faire progresser leur programme commun. Pour que la redevabilité mutuelle soit efficace, il est essentiel que les indicateurs utilisés pour suivre les progrès puissent faciliter la comparaison des progrès dans le temps.

À cet égard, les échelles de services d'assainissement peuvent être problématiques. Bien qu'elles fournissent des données comparables d'un pays à l'autre, il peut être difficile de comparer les progrès réalisés au fil du temps de manière à tenir compte des changements à chaque échelon de l'échelle. Par exemple, quel est le pays qui a le plus progressé : un pays avec une augmentation de 5 % des services gérés en toute sécurité, ou un pays avec une augmentation de 10 % des services de base ?

Table 1: Calculation of Total Service Gap, based on data from UNICEF/WHO (2017) JMP SDG Baseline Report
Tableau 1 : Calcul de l’écart total de service, sur la base des données du rapport de référence du JMP SDG de l’UNICEF/OMS (2017)

Qu'est-ce que l'écart total de service ?

L'écart total de service est une mesure d'assainissement qui cherche à traiter ces risques en attribuant un poids à chaque niveau de service et en combinant les données sur chaque échelon de l'échelle de services. Cette mesure montre à quel point un pays est éloigné des services universels gérés en toute sécurité, un écart total de service de 100 % représente la défécation en plein air universelle, et un écart de 0 % représente les services universels gérés en toute sécurité.

Cela permet de s'assurer que les améliorations à chaque niveau de service sont prises en compte dans l'évaluation globale des progrès. Cela permet également de faciliter les comparaisons dans le temps, en tenant compte des progrès réalisés aux différents échelons de l'échelle de manière plus cohérente.

Notre récent article examine les options méthodologiques pour déterminer les poids de chaque niveau de service et conclut qu'un modèle uniforme est le plus approprié. Le tableau ci-dessous montre comment cela fonctionne, en utilisant l'estimation mondiale du Programme commun de surveillance pour les services d'assainissement en 2015.

Comment pourrait-on utiliser l'écart total de service ?

La Figure 2 ci-dessous compare les échelles de services du Programme commun de surveillance avec une « roue de l'assainissement ». L'échelle de services donne un bon aperçu des services d'assainissement qui sont utilisés à un moment précis. Toutefois, il peut être difficile de visualiser les progrès réalisés au fil du temps. Dans la roue de l'assainissement, l'écart total de service est représenté par un espace blanc. À mesure que des progrès sont réalisés à chaque échelon, l'espace blanc diminue. Cela peut être utilisé pour des comparaisons dans le temps et entre pays, et peut aider à mieux visualiser les progrès vers l'objectif de services universels gérés en toute sécurité.

Figure 2: Service ladders vs. the sanitation wheel
Figure 2 : Échelles de service vs. roue de l’assainissement

Si l'application de l'écart total de service au niveau infranational est limitée par le manque de données sur les services gérés en toute sécurité, cet exemple du Sénégal montre comment cela pourrait être utile aux décideurs politiques :

Figure 3: At least basic services vs. Total Service Gap for sub-national regions of Senegal. Based on data from UNICEF/WHO (2017) JMP SDG Baseline Report
Figure 3 : les services minimum de base par rapport à l’écart total de services pour les régions infranationales du Sénégal. Basé sur les données du rapport de référence du JMP SDG de l’UNICEF/OMS (2017)

La Figure 3 présente l'écart total de service pour les régions infranationales du Sénégal par rapport à leur niveau de « services au moins de base ». Elle montre que Kaffrine, Tambacounda, Kedouhou et Kolda ont chacun un niveau de services de base très similaire : 17 %, 17 %, 17 % et 18 % respectivement. Pourtant, leur écart total de service diffère de plus de 10 points de pourcentage : Kolda, avec 69 %, est en bien meilleure position que Kaffrine, avec 79 %. La compréhension et la visualisation de cette différence, comme indiqué ci-dessous, pourraient soutenir les processus de planification et de budgétisation, contribuant ainsi à améliorer le ciblage des ressources.

Figure 4 Comparing Sanitation Wheels for Kolda and Kaffrine. Based on data from UNICEF/WHO (2017) JMP SDG Baseline Report
Figure 4 Comparaison des roues de l’assainissement pour Kolda et Kaffrine. Basé sur les données du rapport de référence du JMP SDG de l’UNICEF/OMS (2017)

Qu'en est-il d'un écart de service corrigé des inégalités ?

Une fois les données sur tous les niveaux de services regroupées en un seul chiffre, il est possible de les combiner avec les données sur le quintile de richesse du Programme commun de surveillance pour calculer un « écart de service corrigé des inégalités » (selon une méthodologie similaire à celle de l'indice de développement humain corrigé des inégalités). Il s'agit d'une mesure du progrès qui pénalise l'inégalité. Lorsqu'il n'y a pas de différence dans l'accès à l'assainissement entre les quintiles de richesse, l'écart de service corrigé des inégalités est exactement égal à l'écart total de service. Lorsque le niveau d'inégalité augmente, l'écart de service corrigé des inégalités devient plus important que l'écart total de service.

Par exemple, le graphique ci-dessous montre que si l'écart total de service en Angola est inférieur à celui de l'Ouganda et de la République démocratique du Congo, l'Angola obtient de moins bons résultats lorsque l'écart est corrigé des inégalités. Ce type d'analyse peut aider à attirer l'attention sur l'équité du développement de l'assainissement et sur le programme « ne laisser personne de côté » des ODD.

Figure 5: Inequality-adjusted Service Gap vs. Total Service Gap
Figure 5 : Écart de service corrigé des inégalités par rapport à l’écart de service total

Avons-nous vraiment besoin de plus d'indicateurs de l'assainissement ?

Étant donné que de nombreux pays sont encore en train de s'adapter aux exigences du suivi des ODD, l'introduction d'un nombre encore plus important d'indicateurs de l'assainissement est une préoccupation valable. Cependant, l'écart total de service ne nécessite pas de collecte de données supplémentaires ou différentes. Il s'agit seulement d'une réinterprétation des données mondiales existantes. De cette façon, il peut aider à encadrer le discours mondial de manière à limiter les risques associés aux incitations perverses et à l'affaiblissement de la redevabilité mutuelle.

Cette approche ne diminue en rien la nécessité de disposer de données plus détaillées et plus nuancées pour éclairer les décisions nationales. Elle ne remet pas non plus en cause l'urgence avec laquelle les gouvernements devraient chercher à combler les lacunes en matière de données sur les services gérés en toute sécurité et à définir des indicateurs nationaux pour un assainissement partagé de haute qualité. WaterAid travaille avec des partenaires du monde entier sur ces deux questions.

Néanmoins, l'écart total de service et son cousin corrigé des inégalités sont des outils d'analyse qui pourraient apporter une valeur ajoutée au discours mondial et aider à plaider pour la réalisation progressive du droit à l'assainissement.

 

Vous vous intéressez à la manière dont les indicateurs des ODD influencent les incitations et la redevabilité dans le secteur de l'assainissement ? Alors lisez l'article complet >