Quatre choses qui aident les services de l’eau à combattre la pandémie de COVID-19

on
17 April 2020
WaterAid/ Vlad Sokhin

L’accès à un approvisionnement fiable en eau propre est un besoin humain fondamental qui, dans une situation d’urgence sanitaire mondiale, devient crucial pour la survie. Vincent Casey présente les principales menaces qui pèsent sur les services d’approvisionnement en eau pendant la pandémie COVID-19, et explique comment atténuer les difficultés afin que davantage de personnes puissent avoir accès à des fournitures vitales.

Le lavage des mains à l’eau et au savon est un moyen de défense essentiel contre la propagation de la COVID-19. Et un approvisionnement fiable en eau propre est vital non seulement pour le lavage des mains, mais aussi pour maintenir la propreté des maisons et des établissements de santé. Mais, malgré ce besoin essentiel d’eau propre pour faire face à une pandémie, 2 milliards de personnes ne disposent toujours pas d’une eau gérée de manière sûre, ce qui signifie qu’elles luttent pour avoir accès à un approvisionnement propre et fiable à proximité de leur domicile.

La réalité est que les services d’approvisionnement en eau des zones rurales et urbaines des pays où nous travaillons sont déjà victimes d’interruptions. Ces interruptions sont dues à des alimentations électriques intermittentes, à un sous-investissement dans la continuité des services, à une mauvaise récupération des coûts, à un manque de personnel et à la dépendance à l’égard d’infrastructures vieillissantes et délabrées. La pandémie de COVID-19 a engendré d’autres défis, le personnel clé des prestataires de services ayant du mal à se rendre au travail en raison de la maladie ou de problèmes de transport, et les chaînes d’approvisionnement en produits chimiques de traitement essentiels (comme le chlore) étant perturbées.

Plusieurs menaces sont associées à la COVID-19 du point de vue de l’approvisionnement en eau

Nous sommes préoccupés par les liens entre COVID-19 et l’approvisionnement en eau car :

  • Un accès insuffisant à l’eau a des répercussions sur l’hygiène et la propreté, ce qui met en péril la santé et aggrave la pandémie.
  • L’interruption des services d’approvisionnement en eau existants et le débranchement des ménages pauvres et non payants augmentent le risque d’émergence d’autres maladies.
  • Il existe un potentiel de transmission de maladies du coronavirus dans les installations d’eau communales, en raison du contact avec des surfaces contaminées telles que les robinets et les poignées des pompes à main, et du manque de distanciation sociale.
  • La charge de la collecte de l’eau risque de peser davantage sur les femmes et les enfants.
Des hommes et des femmes font la queue pour collecter de l’eau à une pompe manuelle dans la région de Bundelkhand, dans l’Uttar Pradesh, en Inde.
WaterAid/ Prashanth Vishwanathan
Des hommes et des femmes font la queue pour collecter de l’eau à une pompe manuelle dans la région de Bundelkhand, dans l’Uttar Pradesh, en Inde.

Notre travail sur l’approvisionnement en eau comporte quatre objectifs principaux

  1. Veiller à ce que les ménages et les établissements de santé mal desservis disposent de suffisamment d’eau pour satisfaire leurs besoins fondamentaux (notamment le lavage des mains et la propreté).
  2. Soutenir les fournisseurs de services afin de maintenir la continuité du service avec un minimum d’interruptions, et promouvoir la continuité du service pour les ménages à faibles revenus pendant la pandémie.
  3. Réduire le risque de transmission de la COVID-19 dans les installations communales de distribution d’eau.
  4. Continuer à faire pression aux niveaux local, national et mondial pour des systèmes WASH plus solides, afin de garantir la bonne direction, la gouvernance, la coordination, l’intégration, le financement, la redevabilité et la capacité à fournir des services durables et inclusifs à tous à long terme.

Gérer les risques pendant la pandémie

Nous avons changé nos méthodes de travail de gestions des risques liés à la pandémie de COVID-19. Cela signifie que toutes les équipes de WaterAid à travers le monde observent les restrictions de mouvement des gouvernements et la distanciation sociale, en coordonnant le soutien par l’intermédiaire de nos partenaires (gouvernements nationaux, gouvernements locaux, municipalités, services publics, organisations de la société civile, travailleurs de la santé et opérateurs de l’eau) qui emploient des travailleurs clés responsables de la fourniture de services essentiels. Bien que ces travailleurs clés soient normalement exemptés de restrictions de mouvement, nous devons veiller à ce que notre travail avec eux ne les mette pas en danger immédiat.

Nous devons également nous assurer que leur travail ne fait courir à personne d’autre le risque de contracter le coronavirus. Nous réfléchissons à la manière dont nous pouvons raisonnablement soutenir nos partenaires pour nous assurer qu’ils gèrent également correctement l’exposition aux risques, en particulier pour les femmes et les personnes marginalisées ou plus exposées au risque de contracter la maladie.

Une réponse coordonnée et adaptée au contexte pour garantir les services d’eau

Notre objectif est de coopérer avec nos partenaires pour soutenir les efforts des gouvernements et des fournisseurs de services afin de fournir des services d’eau inclusifs pendant cette urgence sanitaire mondiale. Nous avons reçu des demandes de soutien de gouvernements dans de nombreux pays où nous travaillons, et nous coopérons activement avec eux.

Chaque contexte est différent, et notre capacité de réponse varie d’un pays à l’autre, en raison de nos propres contraintes de financement et de ressources. Dans la plupart des cas, nous nous connectons à d’autres agences par l’intermédiaire de groupes nationaux pour l’eau, l’assainissement et l’hygiène (WASH) afin de coordonner le travail, et les efforts sont guidés par les Directives WASH de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le travail de nos services d’eau fait partie de notre réponse WASH plus large à la pandémie de COVID-19, qui couvre également l’hygiène et l’assainissement. Actuellement, une grande partie de notre travail se concentre sur les zones urbaines et périurbaines – en raison de la proximité des structures du gouvernement central et de la facilité d’accès, les déplacements devenant de plus en plus difficiles – mais nous avons pour objectif de renforcer notre soutien dans les zones rurales.

Des hommes utilisant l’une des deux stations de lavage des mains que nous avons installées au complexe médical de Mardan, au Pakistan, à l’extérieur de ses centres de quarantaine et d’urgence avec l’aide de l’IRSP Pakistan lors de l’intervention COVID-19.
WaterAid
Des hommes utilisant l’une des deux stations de lavage des mains que nous avons installées au complexe médical de Mardan, au Pakistan, à l’extérieur de ses centres de quarantaine et d’urgence, avec notre partenaire IRSP Pakistan.

Notre travail par l’intermédiaire de nos partenaires est guidé par les quatre objectifs mentionnés ci-dessus et comprend :

  • Aider les gouvernements et les prestataires de services à identifier et hiérarchiser les zones mal desservies et les établissements de santé en fournissant des données sur le niveau de service.
  • Mise à disposition de ressources pour une réhabilitation rapide des sources d’eau non fonctionnelles faciles à traiter.
  • Promouvoir les moyens de maintenir l’éloignement physique dans les installations communales d’approvisionnement en eau. Dans les zones connaissant des files d’attente importantes pour les installations, il est nécessaire d’espacer la demande en eau. Certains gouvernements, municipalités et opérateurs peuvent déployer ou prévoient de déployer des tactiques stratégies en cas de pénurie d’eau, en espaçant la demande par la mise à disposition de réservoirs d’eau à proximité des sources d’eau communales, complétés par des camions-citernes. Par exemple, pour éviter les files d’attente, certains opérateurs demandent aux usagers de laisser leurs conteneurs aux points d’eau et de revenir les chercher lorsqu’ils ont été remplis par les travailleurs des opérateurs. Certains opérateurs ont dessiné sur le sol des repères indiquant où se tenir pour maintenir un éloignement physique. Et certains de nos partenaires commerciaux dans les pays ont fourni des panneaux de leurs magasins encourageant l’éloignement physique pour les afficher aux points d’eau. Nous voulons promouvoir ces idées et d’autres visant à maintenir l’éloignement physique aux points d’eau.
  • Promouvoir la désinfection régulière des surfaces aux points d’eau pour limiter la possibilité de transmission du coronavirus entre les personnes via les robinets et les poignées de pompes. Cela peut se faire à l’aide d’eau de Javel domestique diluée, comme indiqué dans les orientations de l’OMS.
  • Soutenir les partenaires pour fournir un approvisionnement temporaire supplémentaire en eau dans les zones mal desservies et les établissements de soins de santé sous la forme de réservoirs remplis par des camions-citernes.
  • Plaidoyer pour que les services publics et les fournisseurs de services assurent l’approvisionnement en eau des ménages souffrant d’une perte de revenus (et ne les déconnectent pas) et fournissent de l’eau aux zones et aux établissements de santé à faible revenu et mal desservis. Certains fournisseurs de services ont décidé de fournir gratuitement de l’eau aux zones à faibles revenus pendant la pandémie – nous sommes favorables à cette mesure temporaire.
  • Tendre la main aux organisations de la société civile partenaires pour rendre compte des impacts réels sur le terrain.
  • Travailler avec les fournisseurs de services et les services publics partenaires pour élaborer des plans de continuité et d’équité des services (lorsqu’ils n’existent pas encore) afin de garantir la couverture des opérations critiques pendant et après la pandémie.
  • Dans la mesure du possible, aider les prestataires de services à se procurer les fournitures essentielles telles que les produits chimiques (par exemple le chlore), les pièces de rechange et les alimentations de secours (générateurs, carburant) pour assurer la continuité du service et l’extension du service aux zones mal desservies.
  • Plaidoyer pour que les fournisseurs de services reçoivent une alimentation électrique continue, même pendant les délestages, afin de garantir la continuité du service.
  • Promouvoir la salubrité de l’eau et le traitement et le stockage sûrs de l’eau à usage domestique pour atténuer la contraction de maladies.
  • Promouvoir la collecte de l’eau, la propreté de l’eau et des installations sanitaires et la pratique de l’hygiène en tant que responsabilité de tous et pas seulement des femmes.
  • Faire pression pour des systèmes WASH solides pour garantir la bonne direction, la gouvernance, la coordination, l’intégration, le financement, la responsabilité et les capacités nécessaires pour fournir des services durables et inclusifs à tous sur le long terme.

Nos efforts de réaction peuvent atténuer les vulnérabilités existantes et a venir

Dans tout cela, nous sommes conscients du fait que, même au sein des groupes marginalisés sur lesquels nous nous concentrons toujours, les impacts les plus sévères de la pandémie de COVID-19 retomberont sur ceux qui sont déjà confrontés aux plus grands défis et aux plus grandes inégalités. Dans ce blog nous exposons la manière dont nous pouvons travailler pour atténuer les vulnérabilités existantes et à venir dans notre réponse.

Tout en soutenant les réponses communautaires, nationales et mondiales à la pandémie de coronavirus, nous poursuivrons notre travail de renforcement du système pour garantir que les populations du monde entier aient un accès durable à l’eau potable et à l’assainissement. Dans cette situation d’urgence sanitaire mondiale, l’accès à un approvisionnement fiable en eau propre est absolument essentiel à la survie. Le besoin est immédiat et urgent, mais nous devons continuer à rechercher des solutions à long terme, en protégeant maintenant les plus marginalisés, et contre les futures épidémies.

Vincent Casey est le directeur principal de la section WASH – Eau chez WaterAid UK. Il tweete sous @VINNYCASEY2

Suivez les mises à jour régulières sur notre réponse globale à la pandémie de COVID-19