Une approche de renforcement des systèmes pour améliorer les comportements en matière d’hygiène

on
18 September 2018
Thumbnail
WaterAid/Mani Karmacharya

Pour que les gens puissent profiter pleinement des effets d’un meilleur accès à l’eau potable, il faut leur permettre de maintenir des comportements d’hygiène améliorée. Om Prasad Gautam et Hannah Crichton-Smith expliquent comment l’hygiène et le changement de comportement sont au cœur de tout le travail de renforcement du système de WaterAid.

Fort du fait que la répétition de messages axés sur les germes et les avantages pour la santé de bonnes pratiques d’hygiène ne fonctionnait pas, WaterAid a laissé de côté les approches éducatives et fondées sur les connaissances en matière d’hygiène. Au lieu de cela, nous avons adopté des approches de conception centrées sur le comportement et nous intégrons le changement de comportement en matière d’hygiène dans les interventions en cours menées par le gouvernement pour obtenir des résultats durables.

Comprendre et adapter

Dans cette approche, nous écoutons les communautés pour comprendre leurs déterminants comportementaux universels - leurs moteurs, leurs motivations et leurs ambitions. Nous travaillons ensuite avec des équipes créatives pour concevoir des approches spécifiques, innovantes et engageantes qui exploitent ces moteurs et ces motivations afin d’engendrer un changement positif et durable des comportements en matière d’hygiène.

Nous nous concentrons sur le changement de multiples comportements clés en matière d’hygiène, tels que : le lavage des mains au savon aux moments critiques ; la gestion/l’élimination sûre et hygiénique des excréments humains ; la gestion de l’eau domestique sûre de la source au point de consommation ; l’hygiène alimentaire, et l’hygiène menstruelle et sa gestion dans les communautés, les écoles, les établissements de soins de santé et les cadres politiques.

Il est essentiel que nous aidions les gouvernements à accroître leur capacité à exécuter, à hiérarchiser et à allouer des fonds pour les interventions visant à modifier les comportements en matière d’hygiène et d’assainissement, et à démontrer, preuves à l’appui, à quel point les campagnes de modification des comportements modernes, innovantes et bien documentées peuvent être plus efficaces que les interventions traditionnelles. Nous travaillons également avec les gouvernements pour intégrer le changement de comportement en matière d’hygiène dans d’autres secteurs tels que la santé (vaccination, soins néonatals), la nutrition et l’éducation, et nous aidons à mettre en place (ou à renforcer là où ils existent déjà) des systèmes de suivi et d’évaluation pour évaluer l’état des comportements en matière d’hygiène et suivre l’impact des interventions.

L’enfant se fait vacciner après la séance d’hygiène au poste de santé de Jahada, au Népal.
WaterAid/ Mani Karmacharya
Enfant se faisant vacciner au Népal.

Les éléments constitutifs de la pérennité

Nous considérons qu’une coordination et une intégration efficaces, une planification stratégique et une recherche formative, des dispositifs institutionnels fonctionnels, une gouvernance responsable, une prestation efficace de services et un changement de comportement, des systèmes de suivi et d’évaluation solides et un financement durable sont les éléments constitutifs ou les ingrédients actifs nécessaires au maintien des services et des comportements en matière de WASH.

  • Pour maximiser l’impact des interventions WASH, celles-ci doivent être coordonnées et intégrées dans les plans gouvernementaux et autres efforts de développement en cours, tels que la santé (santé infantile, immunisation, VIH/SIDA, santé maternelle et néonatale), la nutrition et l’éducation.
  • La recherche formative doit produire des preuves pour éclairer la conception des interventions en matière d’hygiène et les plans stratégiques dirigés par le gouvernement pour toutes les interventions WASH. Les campagnes ou les ensembles de mesures d’hygiène ne doivent pas être conçus uniquement sur la base d’avis d’experts, mais plutôt dans le cadre d’un processus créatif, impliquant des équipes multidisciplinaires, et s’appuyant sur des données probantes.
  • Il est essentiel de disposer d’institutions solides, dotées de capacités et de ressources adéquates, pour mettre en œuvre et maintenir des interventions WASH de qualité et renforcer les comportements au fil du temps. Ces institutions doivent être soutenues par des politiques, des normes, des lignes directrices et des cadres qui définissent la manière dont les interventions en matière d’eau, d’assainissement et de changement de comportement doivent être mises en œuvre pour obtenir des avantages durables. C’est ce que nous appelons des arrangements institutionnels.
  • Les prestataires de services doivent être tenus responsables par les communautés et le gouvernement pour la fourniture de services de haute qualité selon des normes reconnues. Tous les citoyens doivent se sentir habilités à demander et à utiliser les services de manière responsable. Pour obtenir des résultats comportementaux durables, le comportement visé doit être ancré dans les normes sociales et le programme doit appartenir à la fois au fournisseur de services et au citoyen.
  • Des modèles et des approches innovants qui garantissent une prestation et une gestion efficaces des services d’eau et d’assainissement et des interventions visant à modifier les comportements en matière d’hygiène sont indispensables pour maintenir les comportements et l’accès aux services. Pour modifier les comportements en matière d’hygiène, WaterAid entend tirer parti des motivations des populations et à modifier l’environnement ambiant en fournissant des produits/installations d’hygiène avec des rappels visuels pour encourager et inciter à une meilleure pratique de l’hygiène. La fourniture répétée et l’exposition suffisante à des interventions cohérentes de changement de comportement en matière d’hygiène sont essentielles pour une pratique d’hygiène durable.
  • Un mécanisme de surveillance dirigé par le gouvernement est nécessaire pour évaluer les comportements actuels, contrôler la conformité et la portée de l’intervention, évaluer son efficacité et prendre des décisions concernant les investissements futurs. Pour le changement de comportement en matière d’hygiène, des observations structurées et des contrôles ponctuels sont les mieux adaptés, tandis que les connaissances, les comportements et les normes sociales déclarés sont souvent utilisés comme indicateurs indirects. 
  • Des processus financiers solides doivent garantir que le financement est correctement alloué et utilisé. Les interventions visant à modifier les comportements doivent être entièrement chiffrées, y compris les salaires courants des promoteurs de l’hygiène, les formations de recyclage pour les promoteurs de l’hygiène, les produits comportementaux, les installations d’hygiène, etc. 

L’approche ABCDE

Pour concevoir, mettre en œuvre et assurer un changement de comportement durable, nous avons développé une approche en cinq étapes (ABCDE) : 

  • Évaluer (Assess) - déterminer ce qui est connu et inconnu sur les comportements actuels et souhaités.
  • Construire (Build).- combler les lacunes en matière de connaissances en collectant des données par le biais de la recherche formative.
  • Créer (Create) - via un processus créatif et participatif, et en utilisant les résultats de la recherche formative, concevoir un ensemble de promotion de l’hygiène qui comprend des concepts, des matériaux, des outils et des activités attrayants, surprenants et engageants.
  • Apporter (Deliver) - exécuter l’intervention de manière à ce que la population cible soit suffisamment exposée (au moins 4 à 6 fois en un an) aux activités du programme.
  • Évaluer (Evaluate), surveiller et adapter - déterminer si les changements environnementaux, psychologiques et comportementaux prévus ont été réalisés. Mettre à profit les leçons tirées de l’intervention pour éclairer la conception et les ensembles de programmes futurs de changement de comportement en matière d’hygiène.

Un cycle continu de réflexion, d’apprentissage et d’adaptation pour améliorer les initiatives futures sous-tend l’approche ABCDE. Le travail au niveau local est soutenu par des efforts d’influence et de plaidoyer aux niveaux provincial, national et mondial afin d’apporter les changements nécessaires à un comportement durable en matière d’hygiène. 

Laxmi Khanal, volontaire en santé communautaire, dirigeant le jeu de la roue de l’hygiène lors d’une séance d’hygiène pour les mères au poste de santé de Jahada, Nawalparasi, Népal.
WaterAid/Mani Karmacharya
Laxmi Khanal, volontaire en santé communautaire, dirigeant le jeu de la roue de l’hygiène lors d’une séance d’hygiène pour les mères au poste de santé de Jahada, Nawalparasi, Népal.

Exemples de notre travail

Bien qu’il n’y ait pas de plan directeur sur la manière de provoquer un changement durable des comportements en matière d’hygiène, deux éléments sont essentiels : la volonté et le leadership du gouvernement. Sans l’adhésion du gouvernement, à de multiples niveaux, l’impact de tout effort de renforcement du système sera probablement de courte durée.

Comme beaucoup d’autres qui travaillent sur le changement des systèmes, WaterAid apprend par la pratique. Voici quelques exemples de la manière dont nous intégrons l’hygiène dans notre travail de renforcement des systèmes : Programme SusWASH (WASH durable) dans quatre pays ; intégration du changement de comportement en matière d’hygiène dans un programme de vaccination de routine au Népal ; intégration de l’hygiène dans un programme de vaccination contre le choléra au Mozambique ; intégration de l’hygiène dans les établissements de soins de santé au Mali, au Malawi, en Éthiopie et au Rwanda ; et intégration de l’hygiène dans le programme scolaire au Pakistan.

Nous continuerons à collecter et à partager notre expérience au fur et à mesure, et à adapter notre approche et notre orientation si nécessaire.

Pour des informations sur d’autres initiatives de renforcement des systèmes en dehors de WaterAid, voir le Sustainable WASH Systems Partnership et Agenda for Change

Om Prasad Gautam est responsable WASH - Hygiène à WaterAid UK @omprasadgautam Hannah Crichton-Smith est responsable WASH durable à WaterAid UK @hcrichtonsmith