SusWASH, notre programme pour un accès EAH durable à l'échelle, était une initiative sur cinq ans ayant pour but de relever les défis à long terme de la pérennisation les services d'eau et d'assainissement et des comportements en matière d'hygiène. Financé par la Fondation H&M, le programme visait également à garantir que les services d'eau, d'assainissement et d'hygiène (EAH) puissent être fournis à tous les membres de la société.

Ce programme nous a permis de tirer des enseignements et de recueillir des données qui ont contribué à l'élaboration de notre stratégie mondiale 2022-32 et à la conception des programmes futurs. SusWASH a contribué à poser les bases de l'amélioration de la pérennité de l'accès inclusif à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène dans le but de réaliser l'Objectif de développement durable 6, à savoir l'eau et l'assainissement pour tous.

 

Déployé au Cambodge, en Éthiopie, au Pakistan et en Ouganda, le programme SusWASH a appliqué une méthode de travail axée sur le renforcement des systèmes qui s'est attaquée à certains des obstacles freinant l'inclusion et la pérennité de l'accès EAH. Cela passait par une action concertée avec les gouvernements locaux et nationaux, les communautés, la société civile, le secteur privé local et les instituts de recherche. Le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies a reconnu notre méthode de renforcement des systèmes comme une bonne pratique pour atteindre les ODD.  

Concrètement, l'approche de renforcement des systèmes de ce projet impliquait d'œuvrer à tous les niveaux pour améliorer la gouvernance, la coordination, la planification, le suivi, le financement, la redevabilité, la gestion des ressources en eau et les inégalités sociales et entre les sexes dans le domaine de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène.

Le programme SusWASH comportait cinq domaines de résultats, qui couvraient les niveaux national et infranational : 

  1. Démonstration de modèles de changement des comportements et de services pour éclairer la planification, l'investissement et la politique. 
  2. Amélioration de la capacité de planification, de suivi, de budgétisation et de coordination des services EAH. 
  3. Mécanismes de responsabilité efficaces.  
  4. Dispositifs institutionnels clairement définis. 
  5. Partage de l'apprentissage et des meilleures pratiques.
WaterAid’s conceptualisation of the WASH system showing actors (people and institutions), factors (social, economic, political, environmental, technological) and interlinkages that influence the achievement of inclusive, sustainable, universal access to WASH.
WaterAid’s conceptualisation of the WASH system showing actors (people and institutions), factors (social, economic, political, environmental, technological) and interlinkages that influence the achievement of inclusive, sustainable, universal access to WASH.
Image: WaterAid

Processus participatif du programme

Le programme SusWASH était basé sur un processus participatif visant à identifier les obstacles à la pérennité des services EAH et ce qu'il faut faire pour les surmonter. Le genre, l'équité, l'inclusion et la corruption sont aussi des points étudiés.

WaterAid Éthiopie a organisé le premier atelier d’analyse contextuelle au niveau de Wereda avec les experts et les gestionnaires du bureau sectoriel de Gololcha Wereda. Jara, Gololcha, Bale, Oromia, Éthiopie, novembre 2017.
Image: WaterAid/ Behailu Shiferaw

Le programme SusWASH était différent dans chaque pays, car il a été adapté pour répondre aux défis spécifiques au contexte local. Le processus d'identification et de hiérarchisation des priorités a été mené en consultation avec les gouvernements, le secteur privé local, la société civile et les communautés, et a tenu compte des priorités du gouvernement, des autres interventions déjà en cours dans une zone spécifique ainsi que des résultats significatifs que le programme pourrait obtenir.  

Cliquez sur les titres ci-dessous pour découvrir notre travail dans les quatre pays.

Nous avons travaillé principalement avec les gouvernements provinciaux et locaux pour soutenir leurs responsabilités accrues en matière de fourniture de services d'eau, d'approvisionnement et d'hygiène dans le cadre du processus de décentralisation en cours au Cambodge. 

Plus précisément, nous avions pour mission d'aider les autorités provinciales et communales de Kampong Chhnang à assumer de nouveaux rôles et de nouvelles responsabilités pour l'exploitation et la maintenance des services d'approvisionnement en eau et la promotion de l'assainissement. En collaboration avec les fonctionnaires de la province et des districts, nous avons œuvré pour renforcer les capacités ainsi que le leadership et pour combler un certain nombre de lacunes importantes, notamment : 

  • en améliorant les mécanismes de coordination de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène au niveau de la province et des districts 
  • en intégrant des indicateurs des ODD dans les systèmes de suivi et de planification existants, et en renforçant le système national d'observation 
  • en introduisant les principes du calcul du coût du cycle de vie pour la planification des investissements des districts 
  • en soutenant le développement de la nouvelle campagne nationale de communication pour le changement des comportements en matière d'hygiène 
  • en évaluant le marché des options d'approvisionnement en eau gérées de manière sûre et en formulant des recommandations pour leur déploiement à grande échelle 
  • en renforçant le marché des produits d'assainissement et d'hygiène 
  • en mettant en place des systèmes pour exploiter, entretenir et réhabiliter les infrastructures d'approvisionnement en eau existantes avec l'aide du secteur privé local 
  • en renforçant les mécanismes de responsabilité entre les fournisseurs de services et les utilisateurs 

Nous avons également aidé des centres de soins de santé dans la province de Kampong Chhnang à améliorer leurs installations EAH, et les groupes marginalisés à identifier les obstacles à leur accès aux services EAH et à partager leur expérience avec les autorités et sur les réseaux sociaux. 

Au niveau national, nous avons soutenu la révision du plan d'action national du ministère du Développement rural pour l'approvisionnement en eau, l'assainissement et l'hygiène en milieu rural.

Ci-dessous : Sokkung Sou, responsable du programme SusWASH chez WaterAid Cambodge, présente brièvement la manière dont nous avons renforcé le système d'eau, d'assainissement et d'hygiène au Cambodge. Il décrit les composantes du système sur lequel nous travaillons, la manière dont nous nous attaquons aux obstacles systémiques à la pérennité et à l'inclusion de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, et ce que nous avons appris au cours du programme jusqu'à présent.

En Éthiopie, nous avons travaillé avec le gouvernement pour mettre en œuvre le One WASH National Plan (OWNP) dans le woreda (district) de Gololcha, situé dans la province d'Oromia : 

  • en améliorant la coordination, la planification et le suivi des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène du secteur 
  • en encadrant les équipes spécialisées nouvellement créées dans les woredas afin qu'elles puissent remplir leurs rôles et responsabilités 
  • en évaluant l'état des infrastructures et des niveaux de service relatifs à l'eau, l'assainissement et l'hygiène dans le but de générer des données précises pour le ciblage des investissements 
  • en soutenant l'amélioration des plans et des budgets au niveau du district afin d'inclure des dispositions de suivi après la mise en œuvre, et pas seulement les coûts liés à la fourniture initiale de l'accès 
  • en utilisant des plans améliorés du district pour plaider en faveur de l'augmentation du financement nécessaire au maintien des services EAH et des comportements associés, et attirer des financements pour étendre les services aux zones non desservies 
  • en travaillant avec la société civile pour renforcer la représentation et la voix de la communauté par la création de plateformes communautaires comme des forums citoyens 
  • en plaidant en faveur de l'intégration de plateformes d'expression de la communauté au sein du cadre existant du OWNP 

Nous avons également aidé le service public d'une petite ville à étendre et à améliorer sa fourniture d'eau afin de répondre à la demande actuelle et future. Nous avons également collaboré avec le district pour dispenser une formation sur la gestion des actifs, la planification financière, les opérations et la maintenance à l'opérateur et à d'autres structures de gestion de l'approvisionnement en eau. Parallèlement, nous avons mené des recherches sur les obstacles à l'obtention et au maintien du statut de zone exempte de défécation à l'air libre, appliqué la stratégie nationale EAH dans les écoles et soutenu l'examen de la stratégie de changement des comportements en matière d'hygiène du gouvernement national. Nous avons également mené des recherches sur les obstacles sexospécifiques à l'accès à l'eau, à l'assainissement et à l'hygiène, et nous avons utilisé les résultats de ces recherches pour élaborer des orientations en matière de programmes WASH et de genre. Nous avons intégré les enseignements et les résultats de nos recherches dans les plans, les stratégies et les campagnes du gouvernement national, tels que la deuxième phase de l'OWNP.

Nous avons travaillé avec les autorités locales, des districts et de la province du Sindh pour : 

  • renforcer les processus de coordination et de planification via le District WASH Forum afin d'optimiser l'allocation des ressources 
  • renforcer les capacités en matière de suivi du niveau des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène, et de cartographie des installations mises en place par le gouvernement, en vue d'une planification et d'une allocation budgétaire coordonnées au niveau des districts et de la province 
  • intégrer des indicateurs de pérennité supplémentaires dans le système d'observation de l'éducation du Sindh afin d'améliorer le suivi des performances relatives à l'eau, l'assainissement et l'hygiène dans les écoles 
  • évaluer les modalités de gestion appropriées pour les systèmes d'approvisionnement en eau courante installés par les pouvoirs publics et obtenir l'adhésion à une évaluation du coût total de leur cycle de vie 
  • évaluer les causes du mauvais fonctionnement et de l'abandon des pompes manuelles communales 
  • mettre en œuvre un modèle géré par la communauté pour les pompes manuelles communales résistantes aux inondations 
  • former le personnel gouvernemental concerné à une approche améliorée de l'assainissement total piloté par la communauté et soutenir son déploiement dans le district de Thatta 
  • comprendre le potentiel de la mise en place d'un mécanisme de suivi du statut de zone sans défécation à l'air libre dans le temps 
  • élaborer une stratégie de communication pour le changement des comportements à l'échelle provinciale 
  • évaluer l'efficacité des mécanismes existants de retour d'information de la communauté et la faisabilité de l'utilisation du District WASH Forum comme plateforme de redevabilité 
  • évaluer l'efficacité et soutenir l'application des politiques d'assainissement et d'eau potable du Sindh au niveau local 

Nous avons également travaillé avec les ministères compétents au niveau national pour intégrer l'accès EAH, ainsi que l'hygiène et la santé menstruelles, dans le programme scolaire national et la formation des enseignants. 

Nous avons travaillé avec les autorités de la capitale de Kampala (KCCA), les ministères compétents et les organisations de la société civile partenaires pour :  

  • renforcer le suivi, la planification, la budgétisation et la coordination du secteur 
  • soutenir les directions de la KCCA pour la santé, l'éducation et la planification stratégique afin d'inclure dans leurs plans actuels des éléments qui renforcent la pérennité des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène 
  • évaluer l'efficacité des mécanismes existants de retour d'information et de redevabilité de la communauté, dans le but de formuler des recommandations sur la manière dont ils peuvent être renforcés 
  • promouvoir la valeur d'un leadership fort et d'une bonne gouvernance auprès des représentants politiques élus 
  • faire la démonstration des modèles de services EAH et de changement des comportements dans les écoles et les établissements de santé des cinq divisions de Kampala 
  • soutenir l'intégration des indicateurs de l'ODD 6 dans le cadre existant de mesure des performances sectorielles au niveau national 
  • préconiser un engagement institutionnel à long terme afin de financer le coût total de la pérennisation des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène, et des comportements associés 
  • élaborer des directives nationales sur l'accès EAH dans les établissements de santé 

Nous utiliserons l'apprentissage et les preuves générés par le programme SusWASH en Ouganda pour soutenir le processus de réforme du secteur de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène en milieu urbain dirigé par le ministère de l'Eau et de l'Environnement, et pour intégrer dans les recherches sectorielles en cours les initiatives de réglementation et de développement des capacités. 

Publications et ressources

Regardez nos films pour découvrir SusWASH de l'intérieur

Regardez nos films pour découvrir SusWASH de l'intérieur

Le Forum sur la gouvernance WASH de Kampala (Forum des maires WASH)

Le maire de la ville de Kampala et les maires municipaux de la grande région métropolitaine de Kampala partagent leurs idées sur la façon de s'attaquer aux blocages à l'eau, l'assainissement et l'hygiène à l'échelle de la ville, et expliquent comment ils ont formé le Forum sur la gouvernance WASH de Kampala. Ce forum vise à renforcer la planification, le suivi, la coordination et la réglementation des services d'eau, d'assainissement et d'hygiène, et de la gestion des déchets solides dans la ville, afin de garantir que les services atteignent tout le monde, sont durables et bénéficient d'un engagement politique.

Suite à la création du forum en mars 2018, une ordonnance a été adoptée pour améliorer la réglementation de la gestion des égouts et des boues de vidange à Kampala.


Weyonje : une campagne de terrain pour des solutions durables

Kamwokya II, au centre de Kampala, en Ouganda, abrite plus de 6 000 personnes sur moins d'un demi-kilomètre carré de terrain. Christopher Tumwine y mène Weyonje, un groupe d'action communautaire soutenu par WaterAid et la Kampala Capital City Authority.

Weyonje milite en faveur de solutions durables visant à protéger la santé, la sécurité et la dignité de la communauté face aux égouts qui débordent, à l'eau sale et aux maladies. Ce groupe d'action se rend de maison en maison afin d'expliquer aux gens comment utiliser correctement les toilettes et éliminer les déchets en toute sécurité. Au cours de la pandémie de COVID-19, craignant que les quartiers informels soient délaissés par les projets mis en place pour protéger les personnes contre la COVID-19, Weyonje a commencé à enseigner aux gens l'importance de l'hygiène et du lavage des mains pour prévenir la propagation du coronavirus.

En 2019, avant la pandémie, nous avons suivi Weyonje et Chris pour assister à un moment émouvant pour Kamwokya.

Renforcement des systèmes EAH en pratique : expériences du programme SusWASH de WaterAid

Dans cette discussion de 90 minutes qui a eu lieu en novembre 2020, les équipes chargées des programmes nationaux au Cambodge, en Éthiopie, au Pakistan et en Ouganda expliquent comment elles renforcent les systèmes d'eau, d'assainissement et d'hygiène pour qu'ils soient inclusifs et durables à grande échelle dans le cadre du programme SusWASH. La discussion inclut les points de vue des bailleurs de fonds du programme, la Fondation H&M, et se termine dans la deuxième partie ici.

Notre stratégie

Obtenez plus d'informations sur notre approche en ce qui concerne la pérennité.

Avis d'experts

Découvrez ce que les experts en pérennité de WaterAid ont à dire.

Fondation H&M

L'un de nos principaux partenaires est la Fondation H&M.

Image du haut : Chak et sa petite-fille buvant de l’eau potable provenant d’un robinet devant l’hôpital de référence de Thmor Kol, Battambang, Cambodge.